Manifestation du 14 octobre : le Ministre Bouréma Condé met en garde les « fauteurs de trouble » et invite les citoyens à vaguer à leurs affaires

9/10/2019

A seulement 24 heures après la déclaration du Front national de défense de la constitution (FNDC) pour le manifestation de rue prévue le 14 octobre prochaine dans le tout le pays, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation Général Bouréma Condé a, dans une déclaration lue mardi à la télévision nationale, fait une mise en garde aux fauteurs de trouble, tout en invitant les citoyens à vaguer tranquillement à leurs affaires.

Pour le ministre, « nul ne peut denier au peuple de Guinée son droit inaliénable de se prononcer sur la réorganisation des pouvoirs publics et des libertés fondamentales s’il en exprimait le besoin ».

Il considère que la déclaration à manifestation des membres du front consiste à paralyser tout le pays, dans le but de parvenir à un climat d’instabilité.

Parlant du droit des citoyens à faire des manifestations, le ministre a rappelé les dispositions de la constitution en son article 10 de la constitution qui accorde ce droit aux citoyens.

Il a toutefois indiqué que l’article 22 demands aux citoyens de respecter les lois du pays et que l’article 23 de la même constitution stipule lui que l’Etat à la responsabilité d’assurer la sécurité de chacun et de veiller au maintien de l’ordre publique.

Considérant que l’attitude des membres du FNDC est « est une menace à la paix et à la sécurité de la nation guinéenne », Bouréma Condé a souligné que « les services de sécurités, fidèles à leur mission républicaine, veuillent dans la plus grande sérénité sans céder au règne de l’anarchie ».

Il indique que le gouvernement guinéen prend à témoins « l’opinion nationale et la communauté internationale des intentions manifestement préméditées d’un groupe de citoyens qui prétend prononcer l’état de droit, la démocratie et la paix par des déclarations incendiaires et de velléité de paralysie du pays ».

Lansana Camara
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.