ACTUALITE: Le gouvernement guinéen adopte le projet de loi sur le code des drogues

26/7/2019

Sous la présidence du chef de l'Etat Alpha Condé, le gouvernement guinéen a adopté jeudi au cours du conseil des ministres le projet de loi portant code des drogues, a annoncé le porte-parole du gouvernement Aboubacar Sylla.

Dans sa globalité, ce projet de loi qui s'inscrit dans une volonté de lutte contre le phénomène dans le pays et dans la sous-région, constitue une réponse au spectre de la problématique qui se pose à la Guinée et aux autres pays de l'espace ouest-africaine.

Dans son rapport, le ministre de la justice Mohamed Lamine Fofana, porteur dudit projet de loi, affirme que le trafic de drogue et de stupéfiants a atteint une proportion inquiétante en Afrique de l'Ouest.

Citant les données de l'Interpol, il dira que 2.000 à 3.000 tonnes de cocaïne sont introduites clandestinement en France avec comme point de transit l'Afrique de l'Ouest.

Selon lui, "la situation s'aggrave avec le constat que l'Afrique de l'Ouest, autrefois considérée comme une zone de transit, est devenue un marché local important de consommation des types de drogues".

Pour faire face au trafic de drogues et de stupéfiants dans le pays, le gouvernement s'est doté de tout un arsenal juridique pour la répression du phénomène, conformément au code pénal en vigueur dans le pays.

Ainsi, ces textes juridiques sont aussi conforment aux conventions des Nations Unies, telles la convention des Nations Unies 1961 sur les stupéfiants ainsi que 1971 sur les substances psychotropes et celle portant sur le trafic illicite de 1988, la convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale de décembre 2000 et la convention internationale relative au financement du terrorisme de décembre 1999, etc.


"L'instabilité politique et les problèmes sécuritaires qui en résultent, la corruption et la faiblisse des moyens alloués à la lutte en général contre la drogue, le développement du terrorisme dans le Sahel, sont les facteurs favorisants cette expansion des drogues dans la sous-région", estime le ministre de la justice.

Dans cette logique, le gouvernement guinéen, en collaboration avec les partenaires au développement, a incinéré mercredi plusieurs dizaines de tonnes de différents types de drogues saisis par les services de sécurité au niveau des frontières guinéennes.

Xinhua,
partenaire de www.conakrylive.info

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

Guinée : le chef de l'Etat s'oppose à l'adoption d'une loi autorisant la polygamie http://www.conakrylive.info/fichiers/blog16.php?code=calb9365&langue=fr&type=rub17







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.