ACTUALITE: Mme Doussou Condé intraitable avec le cas Alpha Condé

23/9/2019

Le chef de l’Etat poursuivait encore son séjour aux Etats-Unis lorsque nous apprenions vendredi 20 septembre matin que Doussou Condé l’amazone du Rpg qui s’est illustrée dans la dénonciation des travers du régime actuel - est restée intraitable face aux salamalecs des envoyés spéciaux de la présidence devant organiser son retour à la normale avec le locataire du palais Sékhoutouréya.
Mme Sanoh Doussou Condé (qui pause fièrement ici à coté d’Alice Dalein, l’épouse du chef de file de l’opposition guinéenne) continue à réclamer de Condé qu’il se déclare non partant pour une nouvelle candidature à la présidence de la République. Laquelle ferait porter le chapeau des détournements organisés et des placements de l’argent public guinéen dans les paradis fiscaux à des présumés auteurs comme les sieurs Kabinè Sylla alias Bill Gates «qui a son argent à Hong Kong et aux Etats-Unis», Dr Mohamed Diané qui s’est fait soigner récemment à Moscou et à «Dubaï où il garde son avoir», et une guinéenne (dont elle a tu le nom) «qui s’est payée une robe en or à Dubaï» à l’ombre de la tour Burj Khalifa. Ainsi que celui qui se fait appeler aujourd’hui roi de Kaloum ou encore Nana Kouassi Bobodi Premier qui est, explique-telle, un vendeur de mangues et de noix de coco devenu aujourd’hui immensément riche et qui nargue les guinéens en déroulant ses frasques à travers la ville.
Comment donc parvenir à convaincre dame Doussou frustrée d’avoir été trahie par ceux qui parlent à l’oreille et orientent les décisions de son frère Alpha Condé ? That is the question.

Vendredi 20 soir et samedi 21 septembre matin, les tractations se poursuivaient avec les proches de dame Doussou. Dans les salons discrets de Manhattan. Loin des regroupements des membres de la section locale du Front national pour la défense de la Constitution (Fndc) qui mobilisaient les opposants guinéens à rendre l’accès à la salle de l’Assemblée générale de l’ONU difficile pour la délégation conduite par Alpha Condé. En effet. Le chef de l’Etat est attendu à l’ouverture du débat général de la 74e session ce mardi 24 septembre à 9H (heure de New York) sur le thème: Dynamiser les efforts faits au niveau multilatéral en faveur de l’élimination de la pauvreté, d’une éducation de qualité, de l’action climatique et de l’inclusion. Si tout se passe comme prévu par le Fndc-Etats Unis, Condé aura du mal à bien placer ses pieds et demeurer en équilibre en présence de ses homologues chefs d’Etat et de gouvernement des 193 pays représentés à cette assemblée, l’un des six organes principaux des Nations Unies..

In Le populaire, No 685 du lundi 23 septembre 2019
partenaire de www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.