AMAO-ZMAO : la zone de libre-échange continentale africaine au centre d'une rencontre à Conakry

17/8/2019

La problématique de la mise en oeuvre efficace de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) est au centre d’une rencontre à Conakry entre représentants des banques centrales et des institutions bancaires sous-régionales, a constaté Xinhua.

Ce faisant, les travaux de la 35ème réunion statutaire de l’Agence monétaire de l'Afrique de l'Ouest (AMAO) et ceux de la 34ème réunion du collège des superviseurs de la seconde Zone monétaire de l'Afrique de l'Ouest (ZMAO), ont été lancés vendredi, par le vice-Gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG) Nianga Komata Gomou.

En présence de plus de 150 délégués venus des pays membres de la ZMAO, ces réunions statutaires de Conakry, organisées par le ministère de l’Economie et des Finances, en collaboration avec la BCRG discutent à présent sur les thématiques comme l'état de mise en oeuvre et les résultats du Programme de Coopération Monétaire de la CEDEAO, la stabilité des secteurs financiers, les systèmes de paiement de la zone et les taux de change.

Dans son allocution, le premier vice-gouverneur de la Banque centrale de Guinée a rappelé que cette rencontre de l'AMAO est marquée par les tensions internationales entre les États-Unis et ses partenaires commerciaux, et au niveau du continent par la signature de l’accord de la zone de libre-échange continentale africaine, qui a eu lieu au Niger.

Pour lui, la mise en place réussie de cet accord fera de l'Afrique l'un des plus grands marchés au monde avec un potentiel de 1,2 milliards de personnes.

Par ailleurs, selon le directeur général de l'AMAO, "cette rencontre vise à assurer la mise en oeuvre des directives des Chefs d'Etats et de Gouvernement, issues du dernier sommet à Abudja, au cours duquel d'importantes décisions ont été prises allant dans le sens de la mise en œuvre de l'union monétaire".

C'est également dit-il, une occasion pour les responsables institutions bancaires sous régionales de procéder à l’évaluation des états membres par rapport aux critères prescrits.

Xinhua

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

Guinée : le chef de l'Etat s'oppose à l'adoption d'une loi autorisant la polygamie http://www.conakrylive.info/fichiers/blog16.php?code=calb9365&langue=fr&type=rub17







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.