Actualité : lancement d’un programme de développement des zones spéciales de transformation agro-industrielles

23/7/2019

Le président de la république Alpha Condé a lancé lundi, les travaux d’un important forum du programme de développement des zones spéciales de transformation agro-industrielles (PD-ZSTA), en faveurs des localités à vocation agropastorale.

Cette rencontre regroupe les acteurs du secteur privé, les opérateurs économiques guinéens et étrangers impliqués dans les chaines de transformation agroindustrielle, ainsi que les partenaires au développement tels la Banque africaine de développement (BAD) qui appui le pays dans le développement des filières agricoles.

Avec plus de 6 millions d’hectares de terres fertiles à travers le pays, seulement 25% de cette superficie est cultivée par les agriculteurs et autres paysans dans tout le pays

Ainsi, le gouvernement guinéen s’est fixé comme objectif à l’horizon 2040 à faire de l’agriculture un véritable levier de développement socioéconomique avec la modernisation et la mécanisation du secteurs agricole à travers des investissements importants prévus à cet effet.

Les travaux du présent forum permettront de parvenir à développer durablement les produits agro-alimentaires susceptibles de réduire les importations massives, en valorisant le potentiel à l’export de filières porteuses de croissance.

Pour ce faire, il serait important pour le gouvernement d’informer et de mobiliser les acteurs du secteur privé et les opérateurs économiques, afin d’obtenir un financement conséquent pour développer la filière de l’agro-industrie dans les zones ciblées par l’Etat guinéen et ses partenaires étrangers.

Le président guinéen Alpha Condé n’a pas manqué de souligné que la Guinée est à la fois un scandale géologique, mais aussi un scandale agricole, grâce à ses terres fertiles, sa pluviométrie abondante et la disponibilité de la main d’œuvre pouvant être utilisée dans le secteur agricole.

Toutefois selon lui, son pays est un paradoxe, car il continu encore à importer le riz pour combler la consommation locale, malgré ses potentiels enregistrés dans le secteur agricole.

A cette occasion, le président Condé a invité tous "les acteurs-clés concernés par le programme (agro- industriels, producteurs, secteur privé, banques, partenaires au développement)" à conjuguer dans le même sens afin de relever le défis qui s’impose à ce secteur porteur de croissance.

En Guinée, plus de 80% de la population tirent sa subsistance des activités liées à l’agriculture, à l’élevage, à la pêche, etc.

www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.