Burkina Faso : des "cliniques juridiques" contre les violences faites aux femmes

7/8/2020

Une association des femmes juristes a mis en place des "cliniques juridiques" pour recevoir les femmes victimes de violences au Burkina Faso, a-t-on appris jeudi auprès de l'Association.

"Nous portons à la connaissance des populations, notamment les filles et les femmes, l'existence de nos cliniques juridiques à Bobo Dioulasso (ouest) et Ouagadougou (centre), pour les accompagner par l'assistance juridique, psychologique et judiciaire", a écrit dans une déclaration Cécile Thiombiano, secrétaire générale de l'Association des femmes juristes du Burkina Faso (AFJ/B).

L'AFJ/BF appelle à la mobilisation de tous contre ces actes qui constituent des atteintes graves à l'intégrité physique et à la dignité des filles et des femmes. "Il s'agit de nos mères, de nos épouses, de nos filles, de nos sœurs. Nous devons tous nous engager à leur garantir la paix, la sécurité pour leur plein épanouissement", a souligné Mme Thiombiano.

L'Association exhorte également les populations en général et les victimes elles-mêmes à dénoncer ces violences afin que les coupables puissent être retrouvés et condamnés à la hauteur des faits qui leurs sont reprochés.

XINHUA avec conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intérêt.