(COVID-19) : le président guinéen invite le gouvernement à mettre en place un plan de riposte contre le coronavirus

12/3/2020

Face à la propagation du COVID-19 dans le monde et en Afrique, le président guinéen Alpha Condé a invité lundi dernier, le Premier ministre et les membres du gouvernement a accélérer la mise en place d’un plan de riposte contre le Coronavirus, en vue de mobiliser les fonds nécessaires pour les opérations de riposte.

Devant les partenaires au développement comme la Banque mondiale (BM), le Fonds monétaire international (FMI), les représentants des missions diplomatiques en poste en Guinée ainsi des institutions internationales, le président Condé a remercié les partenaires ayant appuyé son pays pour les dispositions déjà prises au niveau frontières terrestres, aériennes et maritimes afin d’éviter toute contamination des populations le par le COVID-19.

Le président de la république a saisi cette occasion pour demander aux Ambassadeurs des pays amis de la Guinée de faciliter des échanges d’information, sur la situation de la maladie dans leurs pays et des mesures de contrôle mises en place pour éviter le risque d’exportation.

"Je lance un appel à la population guinéenne de ne pas céder à la panique et aux désinformations qui circulent sur les réseaux soucieux", a dit le président Alpha Condé avant de préciser que le gouvernement et ses partenaires prendront toutes les mesures pour prévenir et contrôler tout cas éventuel.

Il a exhorté les membres du gouvernement à faire une large information des populations sur la maladie et les dispositions à prendre pour éviter toute contamination.

De nos jours, le gouvernement guinéen a mobilisé plus de 121 milliards de francs guinéens, soit 12,7 millions de dollars pour son plan de riposte contre la maladie

Pour le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Guinée, le Pr Georges Alfred KI-ZERBO, le cap de 100 mille cas de maladie a été dépassé à la date du 7 mars derniers avec 3 mille décès.

Selon lui, grâce aux mesures drastiques prises par la Chine contre le coronavirus, le nombre des cas baisse dans ce pays, si fait qu’ "actuellement il y a plus de cas notifié en dehors de la Chine qu’en Chine", a-t-il dit.

Il a révélé qu’en Afrique et à la date du 8 mars, 32 cas ont été notifiés dont 17 cas en Algérie, 4 au Sénégal, 3 en Egypte, 2 au Nigéria, 2 au Cameroun, 2 au Mali, un cas au Togo, un en Tunisie.

www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.