Conakry : l’UE salue les résultats du projet issu du 10ème FED en République de Guinée

29/11/2019

Dans le souci de promouvoir et d’accélérer le développement économique, culturel et social des Etats Afrique Caraiibe pacifiques (ACP), et de contribuer à promouvoir un environnement politique stable et démocratique, l’Union Européenne finance des projets dans ce sens.

En Guinée, le Ministère du Plan et du Développement Economique et Social à travers l’Observatoire National de la République de Guinée, avec l’appui technique et financier de la Délégation de l’Union Européenne (UE), a organisé ce mercredi 27 la cérémonie de présentation des résultats du projet de mise en œuvre et de gestion d’un système de suivi-évaluation des impacts du 10ème FED en République de Guinée.

Cette rencontre s’est déroulée à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia en présence des responsables du ministère du plan, de l’Union Européenne et des responsables de l’université.
Prenant la parole à cette occasion, la représentante de l’Union Européenne Olga De AZAOLA GONZALEZ a exprimé sa satisfaction aux résultats présentés par le gouvernement et invite de plus à l’amélioration. « Les résultats globalement sont positifs. On peut évidemment et on doit l’améliorer. C’est pour cela, on a fait ces études ce qu’on veut savoir quel est l'impact de nos projets sur la population une fois que les projets sont signés. C’est pour cela, on a créé ces études. Si non en principe on est content, mais il y a toujours une manière de faire mieux et qu’on espère qu’on va tirer des leçons pour faire mieux nos projets. Sur toute la gouvernance on va vous présenter les secteurs sociaux, (l’eau et l’assainissement et le transport) c’est ce qu’on va présenter maintenant. Nous allons continuer à travailler avec la Guinée. L’Union européenne va prioriser la santé, l’assainissement et la gouvernance économique », a-t-elle rassuré.

De son côté, le Directeur Général du Comité de pilotage de ce projet, prof Banonadel Diallo a fait savoir que les impacts de ce projet sur la population.
« L’Union Européenne met beaucoup d’argent dans le projet du développement. Donc, un moment donné nous sommes dit on va évaluer pour voir si l’argent investi a effectivement donné les résultats escomptés. C’est comme ça que le projet a été mis en place pour évaluer, voir si l’argent dépensé par l’Union Européenne va effectivement dans la Guinée profonde et apporte des résultats dans la réduction de la pauvreté des populations plus concernées ».
Avant d’ajouter : « Dans ce projet il y a plusieurs composantes. Il y a un projet d’eau et assainissement, un projet route et transport, un projet santé et plusieurs autres volets sur la gouvernance. Mais ce qui est important c’est que si vous regardez de près l’ensemble de ces composantes vous allez vous rendre compte. Donc une unité fonctionnelle pour chaque projet et en interrelation avec les autres projets. Si vous prenez l’eau et l’assainissement, du fait que la population a eu des forages, ils consomment des eaux potables et que les enfants se lavent les mains d’eau et de savons et que les gens vont dans les latrines publiques et non plus en brousse.
C’est bien l’état de la santé s’améliore. Donc, ce projet eau et assainissement qui est composante des infrastructures sociaux de base a un impact sur la santé », déclare-t-il.
www.conakrylive.info


COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.