DEVELOPPEMENT; La Banque mondiale finance un système d'identification en CEDEAO

1/7/2019

La Banque mondiale s'engage à verser 50 millions de dollars pour un système d'identification des habitants de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), a annoncé jeudi la ministre guinéenne du Plan et du Développement économique, Kany Diallo.

Servant de pays pilotes pour la mise en œuvre dudit système, les citoyens de la Guinée et de la Côte d'Ivoire devraient disposer de pièces d'identité non falsifiables pour faciliter l'intégration entre les deux Etats de l'espace ouest-africain. En Guinée, plus de 80% des habitants pourraient ainsi être couverts à partir de 2024, a-t-elle assuré, alors que seuls 25% des adultes disposent aujourd'hui d'un document officiel.

Des données de la Banque mondiale montrent que plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde, dont 500 millions en Afrique subsaharienne, ne disposent d'aucune preuve juridique et fiable de leur identité.

C'est à ce titre que l'institution de Bretton Woods s'est engagée à financer la phase pilote de ce vaste programme avec 50 millions de dollars, une moitié en don et l'autre en crédit concessionnel.

Les pays concernés souhaitent pouvoir doter les citoyens des 15 pays membres de la CEDEAO de documents d'identification afin de favoriser la libre circulation des personnes et de leurs biens dans l'espace sous-régional.

En se référant aux données démographiques collectées grâce à cet outil d'identification au niveau national, le programme permettra aussi aux gouvernants de prendre des décisions d'investissement dans les infrastructures sociales de base en fonction de la densité des populations locales.
Xinhua

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

Guinée : le chef de l'Etat s'oppose à l'adoption d'une loi autorisant la polygamie http://www.conakrylive.info/fichiers/blog16.php?code=calb9365&langue=fr&type=rub17







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.