ECONOMIE: La Guinée abrite une réunion sous-régionale sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le terrorisme

24/5/2019

Le président guinéen Alpha Condé a lancé samedi les travaux d'une réunion sous-régionale sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le terrorisme en présence de délégations des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et d'autres pays à travers le monde.
Elle se déroule dans le cadre de la 20e réunion du comité ministériel du Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (GIABA). A cette occasion, Kimelabalou Aba, directeur général du GIABA, a salué les efforts de certains pays de la sous-région, dont la Guinée, dans leur lutte contre ces fléaux.

Via la mise en place récente d'une Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif), la Guinée a développé des logiciels d'analyse, ainsi qu'une base de données pour la gestion des déclarations d'opérations suspectes. Cette stratégie a permis aux services de police et de gendarmerie spécialisés d'atteindre des résultats salués par leurs partenaires étrangers.

M. Aba a ainsi rappelé que les douanes guinéennes avaient saisi plusieurs types de stupéfiants, notamment 114 kilos de chanvre indien et de plus de 6,2 kilos de cocaïne. Des devises non déclarées aux frontières ont été également saisies pour un montant total estimé à 1,7 million de dollars, plus de 100.000 euros, près de 90.000 francs suisses et plus de 5.800 livres sterling.

Selon le directeur général du GIABA, le traitement par la Centif des rapports de renseignement a entraîné le gel de 3,8 milliards de francs guinéens (environ 415.000 dollars), ainsi que l'inculpation et la poursuite de deux suspects, dont une personne politiquement exposée, pour blanchiment de capitaux.

M. Aba, tout en saluant ces efforts "louables", a néanmoins exhorté la Guinée à "aligner davantage son dispositif contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme sur les normes et standards internationaux et à en garantir l'efficacité".

"Le phénomène de blanchiment des capitaux est un véritable fléau de nos sociétés et nos économies fragiles", a noté le président Condé, en saluant le combat mené par le GIABA.

"La lutte contre le blanchiment des capitaux va de pair avec la lutte contre le terrorisme", a-t-il ajouté, rappelant que son gouvernement s'engageait à être plus vigilant au côté de certains pays de la sous-région.

Xinhua,
avec conakrylive.info


COMMENTAIRES



Tags









Facebook

Guinée : le chef de l'Etat s'oppose à l'adoption d'une loi autorisant la polygamie http://www.conakrylive.info/fichiers/blog16.php?code=calb9365&langue=fr&type=rub17







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.