Education : formation des journalistes sur les notions d'alphabétisation et de l'Education non formelle

1/10/2019

Dans le cadre de la sensibilisation des professionnels de la communication pour faciliter leur implication dans la promotion des activités d’alphabétisation et d’éducation non formelle au sein de l’espace sous-régional, le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation à travers sa Direction Nationale de l’Alphabétisation de l’Education non Formelle et de la promotion des Langues Nationales a organisé lundi 30 septembre un atelier de formation des journalistes publics-privés et ainsi que des communicants sur le thème :’’Formation et sensibilisation des communicants et journalistes sur les activités d’Alphabétisation et d’Education non formelle dans l’espace Karanta’’.

Objectif visé pour les initiateurs est de créer un cadre d’échange entre les journalistes, les communicants autour des activités de cette structure afin de lutter contre l’alphabétisme en Guinée.

Dans son intervention, le point focal de cette organisation -Hadja Djamilatou Sow a souligné le motif d’organisation de ladite rencontre d’échange.

« Cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre de l’information et de la sensibilisation des professionnels de medias que vous êtes pour votre implication dans la promotion des activités d’alphabétisation et d’éducation non formelle au sein de l’espace Karanta. C’est pourquoi, votre implication est nécessaire pour une meilleure visibilité des activités d’alphabétisation et éducation non formelles », a-t-elle affirmé.

Pour le Directeur Nationale de l’Alphabétisation de l’Education non Formelle et de la promotion des Langues Nationales Dr Alseny Camara, « le présent atelier vient à point nommé, car depuis l’adhésion de notre pays la Guinée en avril 2013, beaucoup d’activités ont été réalisées avec son appui. Pour ce qui concerne, la sensibilisation et l’information des journalistes sur les activités d’alphabétisation et d’éducation non formelle dans l’espace Karanta, c’est une première en Guinée".

Plus loin, le Directeur a ajouté en ces termes "Je reste convaincu que vos échanges francs des proportions pertinentes et réalisables seront faites et retenues par vous, professionnels des medias publics et privés, pour contribuer à l’amélioration des visibilités des politiques d’alphabétisation et de l’éducation non formelle au sein de l’espace karanta ».


A rappelé que la fondation Karanta pour l’appui aux politiques d’éducation non formelle est une institution non lucrative d’utilité publique qui a été créé en 2000 à Dakar (Sénégal).

Depuis sa création, elle n’a cessé de réclamer l’adhésion de la Guinée dont l’incontestable expérience en matière d’alphabétisation, d’éducation non formelle et de promotion des langues nationales est une référence dans la sous-région.

Les actions de la fondation sont axées sur le pilotage (appui aux pays membres dans la définition, l’élaboration et la mise en œuvre de leurs politiques d’éducation non formelles, le renforcement des capacités l’intégration à travers la création des centres d’éducation pour l’intégration (CEI) de part et d’autre des frontières et le réseautage (capitalisation et vulgarisation des expérience réussies et des résultats concluants.

IS Camara
pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.