Energie: un grand pas franchi par le gouvernement guinéen

17/3/2020

Depuis le lancement du Barrage hydroélectrique de Kaléta en mai 2015, la desserte en électricité s’est fortement améliorer surtout pendant la saison pluvieuse sur le réseau interconnecté d’EDG. Par contre, en saison sèche, les déficits énergétiques s’installent dus au manque d’apport pluvial, provoquant ainsi par endroit, des soulèvements de la population pour réclamer le courant électrique.

A la recherche de solutions pouvant favoriser la desserte en courant électrique, le ministre de l’Energie, Dr Cheick Taliby Sylla, sous instruction du président de la République, Pr Alpha Condé, est parvenu à trouver une alternative qui aujourd’hui, en pleine période d’étiage, donne le courant électrique aux guinéens, une première en République de Guinée.
Avec une capacité de 115 MW, la centrale flottante Türk est une merveille qui est branchée sur le réseau interconnecté d’EDG pour desservir nos concitoyens en courant électrique. Cette centrale flottante de 115 MW, vient en apport aux barrages hydroélectriques de Kaléta (240 MW), Garafiri (75 MW), Banéa, grandes chutes (système Samou) et les différentes centrales thermiques de Conakry.

Pour palier définitivement à ces délestages qui mettent souvent en cause les prouesses réalisées par le président Alpha Condé dans le domaine de l’électricité, plusieurs solutions envisagées par Dr Cheick Taliby Sylla seront effectives au cours de cette année 2020. Parmi lesquelles, on peut citer la centrale thermique de Matoto (Tanérie), la réhabilitation des barrages hydroélectriques du système Samou, Tinkisso et le lancement de la première tribune du barrage hydroélectrique de Souapiti d’une capacité de 450 MW. Ce n’est pas tout, puisque durant cette même année en cours, il y aura sans doute le lancement officiel des travaux de construction des barrages hydroélectriques de Fomi en haute Guinée, celui de Kambadaga, Koukoutamba en moyenne Guinée, Keno et Lokoi en Guinée Forestière, sans oublier les lignes d’interconnexion Linsan-Fomi et Guinée-Mali.

En juin 2020, Nzérékoré et environnant, bénéficieront de l’excédent d’Energie de la Côte D’ivoire pour 11 MW. Et la Guinée quant à elle, après la construction de la ligne d’interconnexion du projet Energie de l’OMVG, vendra son excédent d’Energie du couple Souapiti-Kaléta à la Guinée-Bissau, Gambie et le Sénégal. Ainsi, elle deviendra le 4ème pays exportateur du courant électrique de la sous-région.

Cellule de Communication du Département

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.