Exil forcé du Président Dadis : Dr Oumar Diallo sollicite son retour au pays

15/3/2020


Ce samedi le Mouvement de la Nouvelle Génération de Leadership pour la Réconciliation Nationale a organisé un point de presse à Conakry.

Au cours de cette rencontre qui a regroupé une vingtaine des journalistes, plusieurs thématiques ont été abordées par les spécialistes le retour du président de la junte militaire Capitaine Moussa Dadis Camara au pays.

Selon le conférencier, par ailleurs spécialiste en question gouvernementale Dr Oumar Diallo est revenu sur la diversité sociologique du pays en ces termes « en Guinée si nous comprenons on sait qu'il y a 4 régions naturelles. Donc dans tout ça ce qui est important ce que la diversité est une opportunité pour un développement durable .Mais normalement c'est ce qui ne doit pas être utilisé comme une source de diviser pour régner. Généralement cette diversité qui est devenue maintenant une opportunité pour nous diviser. Elle devait nous aider à avancer le pays et ne devait pas être une source pour nous diviser », relate Dr Diallo

Parlant de la réconciliation nationale entre les fils et filles de la Guinée, le conférencier a proposé des pistes dont voici quelques-unes : « la Réconciliation Nationale on ne peut pas parler de ça sans parler de justice. Mais, nous connaissons le système judiciaire chez nous. Donc selon moi il faut la séparation des pouvoirs. D'abord au niveau de la Cours suprême il y a le premier Président, deux présidents de chambres et dix conseillés. Alors, pour moi ceux-ci ne doivent pas plus être nommés mais ils doivent être élus pour que la justice soit indépendante et impartiale comme dans les autres pays. Ça va changer beaucoup de chose chez nous parce que si tu es élu par le peuple tu vas obéir aux principes du peuple », mentionne-t-il.


Enfin, il a aussi sollicité le retour de l’ex chef de la junte militaire en Guinée afin d’obtenir la vérité dans cette affaire du 28septembre.

« Pour moi, Dadis étant guinéen c'est injustice de lui laisser en dehors du pays, on l'accuse d'être l’auteur des tueries de plus de 150personnes. Mais pourquoi il faut l’envoyer à la CPI, c'est n'est pas normale c'est un frère guinéen il a été accusé d'avoir tué, donc il doit rentrer au pays, être jugé devant les guinéens. Et surtout nous on ne sait pas est ce que c'est lui exactement qui a fait ce qui s'est passé ou c'était un coup monté contre lui »

Ibrahima Camara
Télé: 656 898 121
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.