Guinée : les représentantes de 16 pays ouest-africains en réunion au sujet de la violence faite aux femmes

23/9/2019

La capitale guinéenne Conakry abrite depuis samedi un grand forum africain axé sur la violence faite aux femmes, avec la participation d'une centaine de femmes leaders venues de 16 pays francophones de l'Afrique de l'Ouest.

Ce forum des femmes est destiné, selon les organisatrices, à créer une dynamique et des stratégies de lutte contre la violence faite aux femmes dans les pays francophones de l'Afrique de l'Ouest, afin de parvenir à l'épanouissement de cette couche féminine très vulnérable.
Pour ce faire, la rencontre de Conakry aboutira à la mise en place d'un réseau des femmes destiné à trouver les voies et les moyens pour harmoniser des démarches communes de lutte contre toute forme de violence basée sur le genre et le sexe, dans le souci de consolider les droits des femmes dans les différents Etats membres.
A cause de la persistance de certaines pratiques traditionnelles et même religieuses, les violences à l'égard des femmes restent encore une préoccupation à l'échelle sous-régionale, a indiqué Makalé Camara, ancienne ministre guinéenne et marraine dudit réseau.
"Ce n'est pas en marginalisant les femmes que nous allons développer ce continent qui est en majorité féminine", a précisé Mme Camara, avant d'ajouter que les femmes représentent plutôt un bonus qu'il faut intégrer dans le processus de développement des pays africains et du monde.

Elle a invité les décideurs politiques et administratifs des pays de la sous-région à impliquer largement les femmes dans l'économie de ces pays en vue de la réalisation de la prospérité.

En Guinée, selon les récentes statistiques du ministère de l'Action sociale, de la Promotion féminine et de l'Enfance, on estime qu'une femme sur trois a été violée.
Xinhua,
partenaire www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.