La Maison de la Presse et le Système des Nations-Unies unissent leurs efforts en faveur des médias pour une élection apaisée

3/10/2020

Dans le cadre de l'organisation de l'élection présidentielle du 18 octobre prochain, la Maison de la Presse et le Système des Nations-Unies ont procédé ce samedi au lancement d'un projet d'appui aux médias guinéens.
Intitulé "Appui aux médias guinéens pour une élection présidentielle transparente et apaisée", ce projet qui est une initiative de la Maison de la Presse vise à apporter un appui technique aux hommes de médias pour un traitement responsable des informations avant, pendant et après le scrutin.

Dans son intervention le président de Conseil d'Administration de la Maison de la Presse Amadou Tham Camara a rappelé aux partenaires la pertinence de ce programme . " Ce monitoring va consister essentiellement à faire le travail de trading de fausses informations sur internet que ça soit les sites mais également sur les réseaux sociaux en cette période électorale," précise t-il. En autant


" Cela est important parce que les mauvaises nouvelles tendancieuses peuvent conduire à des situations très fâcheuses. Donc ce monitoring consistera essentiellement à cela. Mais à côté de cela nous allons créer aussi des mécanismes pour que les émissions interactives soient contrôlées en donnant la possibilité aux grandes émission interactives d'initier les appels ainsi. C'est la radio qui contrôle les auditeurs ceux qui vont passer à l'antenne. Puisque c'est la radio qui les appellent donc le discours va être écouter en amont avant de passer en direct ou nous allons donner les moyens à ces radios là pendant cette période pour pouvoir faire des appels en charge de la maison de la presse,".


Présent à cette cérémonie,le représentant de l'ONU en Afrique de l'Ouest Ibn chambas a indiqué a salué l'initiative qui permet selon lui " Il faut vraiment assuré que les médias donnent des informations qui sont correctes , vérifiés et qui évitent un langage violent ou un langage de la hein. Nous voulons qu' après l'élection dans la période postélectorale, qu'il ait toujours là cohésion sociale de la nation," dit-il.

Dans la même lancée, la représentante de l'Union Africaine Mme Minata Samate a insisté sur le rôle des médias pour la promotion de la cohésion sociale dans un pays .
"Les médias jouent un rôle important dans le processus de la paix dans le pays en terme d'information, de sensibilisation et surtout doivent travailler avec impartialité pour donner des informations crédibles afin de contribuer à l'apaisement pour qu'on puisse avoir les élections sans violence," a-t-elle souligné.


En tant que président de l'Association Guinéenne des Éditeurs de la Presse Indépendante ( AGEPI) Alpha Abdoulaye Diallo a rassuré les partenaires quant à la réussite dudit projet.
" Notre contribution sera de veiller à ce que les médias travaillent toujours dans le respect de l'éthique et de la déontologie en jouant leur rôle sociétale en matière de collecte, de traitement et de diffusion de l'information en cette période cruciale de la vie de la nation Guinéenne,".
A noter que que ce projet qui s'étend sur une durée de 3 mois est financé à hauteur de 78 816 dollars US.
ISC
pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.