Législatives 2020: El Donzo exprime sur ses priorités pour Beyla

13/2/2020

Quelques jours avant la tenue du scrutin législatif et le referendum prevu pour le 1er mars prochain, le candidat sur la liste nationale du Parti Démocrate et Conservateur (PDC) s'est fixé des objectifs prioritaires pour la préfecture de Beyla.

Selon lui le parti va remporter la majorité à l'Assemblée Nationale aux élections législatives prochaines. Entretien :


Bonjour Mr ; présentez-vous à nos lecteurs ?

Je suis El hadj Frebory Donzo candidat sur la liste nationale du Parti Démocrate Conservateur (PDC).

Entant que cadre ressortissant de la préfecture de Beyla, dites-nous ce qui vous avez poussé à être sur la liste nationale du parti PDC?

Ce qui m’a beaucoup motivé, c'est de servir mon pays. Ensuite servir aussi ma préfecture qui est Beyla. Je ne suis pas d'abord député, mais la plus part des problèmes concernant la préfecture de Beyla passent par moi dans le cadre de la résolution. Donc cela veut dire que le peuple à une confiance en moi dans le cadre du développement de cette localité. C'est ce qui m’a poussé d’être dans un parti politique.

Alors, quelle sera vos stratégies pour convaincre les électeurs afin de voter massivement pour le PDC?

Notre stratégie c'est de dire la vérité aux gens, dire ce qu'un député peut faire et ce qu'il ne peut pas faire, ne pas mentir, dire la réalité.

Qu'est-ce qu'on peut attendre d'El hadj Donzo une fois à l'Assemblée nationale ?

Ce que vous pouvez attendre de nous, principalement de moi, c'est que nous allons nous battre, c'est à dire essayer de nous rapprocher d’autres députés des autres pays dans le cadre de l'égalité parce que, ce qui se passe aujourd'hui, beaucoup de nos députés vont à l'Assemblée Nationale, c'est pour dormir.

Donc je crois que notre cas c'est pour assister aux débats surtout donner nos idées surtout moi, cela me fait plus de 30 ans que je suis dans le secteur privé et il y a beaucoup de choses qu'on peut changer au niveau de l'Assemblée Nationale.

Comment votre parti PDC compte mener sa campagne et par quel moins ?

Ok le parti PDC est en train de faire une campagne civilisé. Parce que, compte tenu de beaucoup de chose, on fait de porte en porte et il est aujourd'hui installé dans les 33 préfectures et les sous-préfectures. On a des représentants dans les 80% des préfectures, alors c’est pour vous dire qu'on est en train d'évoluer sur le terrain. On a investi beaucoup pour que le parti soit représenté sur le territoire guinéen. Et je vous l'assure que nous allons gagner sans doute. Car notre objectif cette année c'est avoir un groupe parlementaire PDC.

Une fois à l'Assemblée Nationale, quelle sera votre première priorité pour la préfecture de b Beyla ?

Ma première priorité pour la préfecture de Beyla, c'est de me battre le développement de nos routes, parce que Beyla est complètement aujourd'hui enclavée, donc moi ça sera mon premier objectif. Deuxième objectif c'est l’éducation c'est à dire, on n’a pas d'école digne de son nom, la commune urbaine n’a même pas un lycée digne de nom. Les grandes sous-préfectures aussi doivent être dotées de lycée moderne.

Votre message aux militants du PDC

Mon message c'est de dire à tous nos militants de sortir massivement le 1er mars et aller voter massivement pour nous dans la paix et la quiétude sociale sans faire d’histoire.

Entretien réalisé
par Ibrahima Sory Camara
Télé:621269981

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.