SOCIETE : Lancement officiel du mouvement « Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée »

2/9/2020

Dans le cadre du combat pour l’émergence de la Guinée, plusieurs plateformes ont été formées pour accompagner les actions du gouvernement allant dans le sens de la création du bienêtre social du pays.

Ainsi à Conakry, un groupe de jeunes dynamiques et engagés, avec à sa tête Mme Fanta Sacko, ont lancé un mouvement social dénommé mouvement « Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée » qui compte s’investir pour l’épanouissement et l’émergence de la jeunesse guinéenne partout dans le monde.

Pour ce faire, la Présidente du Mouvement JAEG et ses membres envisagent d’installer des coordinations dudit mouvement dans plusieurs pays de la sous-région et dans le monde.

A l’occasion du lancement du mouvement le lundi 31 août 2020, Mme Fanta Sacko a évoqué les objectifs et les stratégies offensives de son mouvement. Nous vous proposons l’intégralité de son discours, dont une copie est parvenue à la rédaction de www.conakrylive.info grâce à Abdourahamane Camara, responsable de la coordination du mouvement basée en Sierra Léone. Lisez.

Discours de Lancement du Mouvement « Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée » :

Monsieur le Ministre du Budget,

Monsieur le Ministre des Télécoms,

Madame Hadja Mari Kaké,

Monsieur le ministre de la jeunesse, Mme la ministre des affaires sociales et féminines, Mme la secrétaire Général des Affaires étrangères, Monsieur le Directeur de l’Anaim,

Monsieur le Directeur de Betelcom,

Honorables invités, en vos différents rangs et qualités,

Chers amis jeunes de Guinée,

Chers membres du Mouvement « Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée », Bonjour! Tout d’abord j’aimerais tous vous remercier pour votre présence Aujourd’hui.

Au moment où notre pays aborde la décennie qui s’annonce dans un contexte de crise multiforme qui implique des défis de diverses dimensions à notre histoire en tant que communauté nationale, nous prenons la parole devant vous, ce jour, qui marquera, le début d’un chantier dont le maitre d’ouvrage est la jeunesse. La jeunesse, c’est bien d’elle qu’il s’agit. Cette frange qui représente plus de 70% de la population, qui dans les villages donne vie aux champs, qui dans les usines font tourner les machines, qui dans les bureaux donne sens à l’administration, qui dans les mines assure à la Guinée sa place très enviée de pays minier. Mais aussi, cette frange qui meurt en méditerranée sur les routes du mirage, qui regarde ses diplômes obtenus de haute lutte servir de décoration par faute de perspectives, qui participe des fois par ignorance, souvent par cupidité à la fissure des liens sociaux et à l’instauration d’un climat social de méfiance entre les fils et les filles du pays ; cette jeunesse qui est la synthèse de la Guinée dans ce qu’elle a de plus beau et dans ce qu’elle a de plus laid ; c’est de cette jeunesse que nous allons vous parler, au nom de tous nos amis avec qui nous envisageons de mettre les Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée.

Honorables invités,

L’essor économique et social de la Guinée ne peut s’envisager sans une implication à la fois rationnelle, complète et coordonnée de la jeunesse. Ce qui nécessite d’une part que l’Etat et les partenaires internationaux soient des interlocuteurs disponibles et d’autre part, que la jeunesse fasse preuve de responsabilité et de citoyenneté. C’est cette nouvelle orientation que s’est fixée le Mouvement « Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée » auquel vous faites l’honneur de rehausser de votre présence la cérémonie de lancement officiel.

Ce mouvement se veut citoyen, républicain et solidaire ; avec pour double objectif de favoriser l’insertion socioéconomique des jeunes à travers le développement de divers cadres d’insertion avec l’Etat et les partenaires ; et de faire de la construction de l’Etat de droit et de la démocratie une affaire citoyenne et non simplement politicienne.

Honorables Invités,

La Guinée a besoin de sa jeunesse, comme sa jeunesse a besoin d’elle. Les péripéties de la construction de l’idéal national ne doivent reléguer à la périphérie les aspirations d’une jeunesse en pleine mutation dans un monde en pleine transformation.

Chers responsables investis de l’autorité publique, sachez-le ! Entendez-le ! Nous réclamons notre place, nous voulons notre place et nous prendrons notre place avec vous à nos côtés pour réaliser les objectifs de progrès tant caressés par nos pères fondateurs. Ceci est le message du Mouvement « Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée »

Fort heureusement, nos devanciers comprennent les enjeux d’un monde qui bouge avec une jeunesse remplie de fougue. Ils sont nombreux ceux qui nous ont soutenu et qui ont adopté, ce projet qui est le nôtre et que nous dédions à la jeunesse guinéenne. C’est l’occasion de remercier le Ministre du Budget, le Ministre des postes et des Télécoms, Madame Hadja Mari Kaké, Monsieur le Directeur de l’Anaim et beaucoup d’autres encore pour leur engagement à nos côtés.

Le Mouvement « Jeunes en Action pour l’Emergence de la Guinée » se veut le creuset de nos droits et le levier de nos devoirs. Mettons-nous ensemble pour l’Emergence de la Guinée

Vive la Jeunesse responsable et citoyenne

Vive la Guinée unie, solidaire et démocratique

Vive le Mouvement des Jeunes en Action pour l’Emergence

Vive la Guinée

Je vous remercie.

Mme Fanta Sacko (Présidente du Mouvement JAEG )
628 307 406
Une synthèse de
Lansana Camara

www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.