POLITIQUE : « Empêcher la tenue d’une élection est un acte de rébellion », selon Abdoulaye Kourouma du parti RRD

26/12/2019

« Empêcher la tenue d’une élection est un acte de rébellion», a affirmé jeudi, Abdoulaye Kourouma président du parti Rassemblement pour la Renaissance et Développement (RRD), lors d’une rencontre avec les journalistes.

Cette déclaration a été faite à l’endroit des partis de l’opposition guinéenne à 24 heures avant la fermeture du dépôt des candidatures à la CENI, pour le compte des prochaines élections législatives prévues le 16 février 2020 dans tout le pays.

En poursuivant, le président du RRD a affirmé qu’au nom de son parti, il a effectivement déposé ce jeudi 26 décembre, son dossier de candidature en conformité à la loi électorale en vigueur dans le pays.

Revenant sur les raisons de son engagement à aller aux élections, M. Kourouma indique que son parti ne peut accepter que le pays soit géré seul par l’actuel président et son parti au pouvoir.

« Je ne tarde pas à dire aux commissaires de la CENI que si la date de 16 n’est pas tenable, le RRD porterait plainte contre eux pour qu’ils remboursent tout ce que nous avons investi », a menacé Abdoulaye Kourouma.

Il a justifié cette mise en garde par le fait que depuis l’annonce de la date, son parti a suivi le processus qui nécessite d’ailleurs des dépenses considérables aux frais des militants de son parti.

Et de renchérir « cela veut dire en passant qu’une élection ne s’organise pas pour un parti politique, elle s’organiser pour le peuple et pour les citoyens. C’est le seul moment pour le peuple de se prononcer sur le projet de société d’un candidat pour une gouvernance. »

Plus loin, le président du RRD a rappelé que « boycotter une élection est un droit, participer à une élection est un droit, mais empêcher la tenue d’une élection est un acte de rébellion dans le pays. Je le dis et je réitère il faut que nous soyons de très bons guinéens ».

Par ailleurs, il estime que chacun est libre de participer ou de ne pas participer à une élection, mais qu’il est important de nos jours de renouveler l’actuelle classe politique guinéenne.
« La jeunesse de mon parti m’a mandaté de participer aux élections de ne pas laisser Alpha Condé seul et son équipe géré le pays comme nos ainés l’ont toujours dit que laisser l’Assemblée vide, c’est donner la chance à Alpha de gérer lui seul.
Le président du RRD a donc déposé son dossier accompagné de la caution de deux cent millions de francs guinéens.
A date, six candidatures ont été enregistrées à la CENI, alors que la date limite est fixée pour vendredi 27 décembre à 00h.

CSI
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.