Société : l’Assemblée Nationale et la Caisse nationale de la sécurité sociale ont signé un protocole d’accord

29/11/2019


Dans le but de permettre à ses travailleurs en partance à la retraite de percevoir des pensions, l’Assemblée Nationale a signé mercredi 27 novembre, un protocole d’accord avec la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale. C’est l’enceinte de la salle du 28 septembre du palais du peuple qui a servi de cadre au déroulement de la cérémonie.

Prenant la parole, le président de l’Assemblée Nationale, Honorable Claude Kory Kondiano est revenu sur le motif de cette affiliation.
« Nous avons hérité d’un effectif de personnel dont l’un est parti à la retraite et l’autre partie est sur le point de partir mais, qui n’avait pas de couverture sociale. Les travailleurs à partir de maintenant vont bénéficier d’une couverture vieillesse et d’une couverture maladie (…) Ce qui fait que le temps qu’ils ont passé au service du peuple aura une contrepartie sous forme d’allocation qui leurs seront versées pour chacun des risques le moment venu. C’est ce que nous venons de réaliser grâce à la disponibilité de la caisse nationale de sécurité sociale. Pour le moment, il y a 70 qui sont partis à la retraite. A cela s’ajoutera d’autres à la fin de l’année et vont pouvoir bénéficier de cette couverture » a-t-il dit

De son côté, le Directeur Général de la caisse nationale de sécurité sociale, Malick Sankhon, s’est réjoui de l’initiative prise par le président de l’administration parlementaire dans le cadre d’accompagner ses travailleurs qui iront à la retraite.

« Je remercie très chaleureusement le président de l’Assemblée Nationale qui a marqué sa volonté pour l’obtention de ce protocole d’accord. Ce fut laborieux, les discussions étaient lentes mais finalement l’aboutissement est ce que le protocole est signé. La Caisse Nationale de Sécurité Sociale n’est pas une institution qui est là pour brimer les entreprises. Nous sommes là pour les accompagner. Aujourd’hui, les droits nouveaux qui sont ouverts à ceux qui partent à la retraite, c’est la réparation d’une injustice sociale. Car, depuis trois législatures, le personnel de l’administration travaille pour la nation. Mais, malheureusement, à la fin de leurs activités, ils partaient sans aucun droit(…) Ceux qui sont bénéficiaires aujourd’hui, savent que désormais même s’ils ne sont pas là, leurs enfants (s’ils sont mineurs) et leurs veuves pourront aussi bénéficier des droits dont ils sont aujourd’hui les ayant cause », a-t-il martelé.

Il faut rappeler que cette signature du protocole d’accords permettra désormais aux retraités de l’administration parlementaire de bénéficier des avantages de l’après service.

I.C
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.