URGENT : plusieurs coordinations communales et préfectorales quittent le navire du FNDC

21/9/2020

Ce lundi 21 septembre 2020, les membres de plusieurs coordinations communales et préfectorales du Front National de la Défense de la Constitution (FNDC) ont décidé de quitter le navire de cette plateforme sociopolitique.

Au cours d’une conférence de presse, les représentants des coordinations de Kaloum, de Matam, de Dixim, de Ratom, de Matoto, de Dubréka et de Coyah ont dénoncé la gestion opaque et l’incohérence des leaders politiques et ceux de la société civile, avant d’annoncer leur départ définitif du front.

Dans une déclaration lue devant la presse, le porte-parole des coordinations dissidentes Mohamed Bachir DIALLO, en sa qualité de coordinateur du front à Ratom a expliqué en ces termes les raisons « Je prends la parole ici au nom des Coordinateurs à tous les niveaux pour annoncer solennellement notre départ du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) », et d’ajouter « je voudrais en quelque mots vous rappeler les raisons de notre choix. D’abord pour une question de non-respect de l’âme des jeunes innocents et patriotes tombés sur le champ d'honneur »

Plus loin, il révèle que « le temps et les circonstances les ont permis d'examiner le comportement mafieux et irresponsable des leaders de la société civile et des acteurs politiques qui composent les instances du FNDC ».

« Par la suite, à la lumière d'une longue durée d'observation, il ressort ce qui suit :
Le FNDC est un clan de leaders mafieux cela se constate par leurs incohérences dans la prise des décisions Le FNDC fait la guerre au gouvernement par procuration (intérêts ndlr) des partis politiques non par conviction démocratique », a précisé Bachir Diallo.

Pour lui, la FNDC est l'incarnation des maux qui gangrènent le pays notamment: le crime, l'égoïsme, l'hypocrisie, la démagogie et la corruption.

Il estime au nom des autres coordinations qu’au sein du FNDC, il n'y a « ni démocratie, ni liberté » et que cela se constate par la façon dont les décisions s'y prennent.

Et de renchérir « nous coordinateurs à tous les niveaux, nous avons décidés de tourner cette page sombre de la période d'or des hypocrites. Nous nous bâterons désormais sur un autre terrain qui consiste á sensibiliser, organiser et mobiliser les citoyens autours des idéaux de paix et de développement durable ».

ISC
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.