Guinée : les syndicalistes guinéens plaident pour la protection sociale des travailleurs

3/5/2020

A l’ occasion de la célébration de la fête internationale du travail, les syndicalistes guinéens ont plaidé vendredi, auprès du gouvernement et des opérateurs économiques pour une protection sociale des travailleurs du public et privé, dans le contexte de lutte contre le COVID-19.

Contrairement aux années précédentes, cette année 2020 à cause de la survenue de la pandémie de coronavirus dans le pays depuis le 12 mars derniers, les centrales syndicales guinéennes n’ont pu organiser la fête internationale des travailleurs comme prévu.

Tout de même, dans une déclaration rendue ce jour, le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) Amadou Diallo, a affirmé que l'intersyndicale CNTG et l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) a jugés nécessaire de placer la journée du 1er mai 2020, sous le signe de la riposte syndicale contre le COVID-19.

Le choix de ce thème s’explique selon lui, par l’engagement la classe ouvrière guinéenne à contribuer activement et efficacement dans le combat contre COVID-19.

"Tirant les leçons de cette autre épreuve et conscient du fait que le COVID-19 en plus d'être une urgence sanitaire est aussi un défi majeur pour la stabilité économique et sociale de notre pays, l'intersyndicale CNTG et l'USTG souscrit pour une démarche concertée de tous les acteurs sociaux économiques du pays en vue de relever ledit défis", a dit Amadou Diallo

Ce faisant, il dira que l’intersyndicale salue les mesures institutionnelles et sanitaires déjà prises par le gouvernement guinéen pour protéger les populations contre la maladie.

Le secrétaire général de la CNTG a aussi félicité et encouragé les employeurs qui ont bien voulut développer des initiatives en vue de protéger leurs employés contre des vagues de licenciement ainsi que la mise en place de moyens de protection individuelle et collective sur les lieux de travail.

Pour le syndicaliste guinéen, l’'expérience de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola survenue en Guinée entre 2014 et 2015 constitue à bien d’égard un atout pour la Guinée afin de vaincre l’épidémie de COVID-19.

IS Camara
pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.