Éducation: l'ONG la CJ apporte une aide à plusieurs enseignants des écoles privées

28/6/2020

En marge de la réouverture partielle des classes prévue le lundi 29 juin prochain l'ONG « Jeunesse Citoyenne (JC) » a procédé ce samedi 27 juin 2020 à une remise symbolique des montants de 200.000 fg aux 30 enseignants bénéficiaires et uniquement évoluant dans les écoles privées.

Bella Bah, initiateur de cette idée a fait savoir que cette aide vient d'un constat très alarmant.
*
620 38 9168 Bella Bah

<< L'idée est venue d'un constat très simple. Nous avons été des élèves. Nous sommes très proches des enseignants dans notre pays et l'éducation comme vous le savez, c'est l'arme fatale pour développer un pays. C'est une question sur laquelle notre ONG est sensible. Donc on a constaté que les enseignants du privé c'est des enseignants qui travaillent à la tâche donc c'est par heure. Par conséquent, depuis l'arrêt des cours au mois de mars certains n'ont même pas reçu leur prime de mois de mars. Alors il y'avait assez de sollicitation et suite à cela on (JC) a décidé de lancer un SOS qui a été entendu par des personnes de bonne volontés, sur le plan international et national. Donc on a pu mobiliser un montant de 746 euros en ligne. Mais la procédure en ligne prenait un peu de temps donc l'ONG a jugé nécessaire de faire une avance au-delà de 4 000.000 et nous disposons 2.000.000 supplémentaires pour faire à 6.000.000 en raison d’une enveloppe de 200.000 Fg pour chaque enseignant. Quand le montant en ligne aussi sera disponible, on fera aussi le second. Parce que vous savez, c'est des enseignants qui enseignent les classes d'examen qui seront en activité tout le reste seront au chômage sans aide voilà aujourd'hui l'assistance que nous avons jugé nécessaire de les apporter », a-t-il expliqué.

Satisfait de ce geste, Aguibou Diallo enseignant dans une école privée de la place, n'a pas manqué d'exprimer son sentiment vis-à-vis de cette initiative.

« On ne peut qu'exprimer un sentiment de joie. Parce qu’au moins l'ONG a pu penser à nous. Donc je pense que tout ce qu'on peut c'est de les remercier, prier Dieu pour l'ensemble des membres de l'ONG et tous ceux qui ont contribué de près ou de loin », dit-il.

A noter que depuis l'arrêt des cours au mois de mars dernier, certains enseignants du privé n'ont pas reçu leur prime de mois de mars.

Ibrahima Camara
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES

Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.