Conakry Live
INVITE DU MOIS/ COMMUNIQUE/AVIS
SPORTS/CULTURE
PRESSES NATIONALES

Presse écrite

Forum Hebdo

Horoya

L'indépendant démocrate

La Nouvelle

Le Baobab

Le Défi

Le Populaire

Lynx / Lance

Radios / TV

Espace FM

Gangan

Groupe Diversity Radio/TV

Nostalgie

RTG

Soleil FM

SOCIETE

EDUCATION: la grève des élevés perturbe les cours dans les établissements scolaire du pays


11/1/2017



Une grève déclenchée par les élèves et écoliers dans plusieurs établissements d’enseignement scolaires et préuniversitaires a perturbés lundi, les cours dans plusieurs lycées et collège du pays, a-t- constaté sur place.

Les élèves et écoliers grévistes réclament leurs professeurs et maitres d’écoles qui n’ont pas été retenus par le gouvernement à l’issu d’un concours organisé récemment pour le compte du ministre de l’enseignement pré universitaire et l’alphabétisation ainsi que celui de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

En effet, le ministère de la fonction publique et de la réforme de a recruté en fin d’année 2016, plus de 9 mille nouveaux fonctionnaires.
A la proclamation des résultats, le ministère de l’enseignement préuniversitaire a bénéficié de 5000 nouveaux agents sur un total de 43 213 inscrits pour le concours.

Pendant ce temps, le ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle a bénéficié de 500 agents recrutés sur 7 722 inscrits.

Cependant, les enseignants contractuels estimés plusieurs dizaines de milliers qui exercent dans les écoles de la guinée depuis 5 ou 6 ans n’ont pas été privilégié dans le recrutement de 2016.

Conséquence, ces enseignants contractuels ont protesté contre leur abandon par le gouvernement et ont invité les enseignants et maitres d’écoles en situation de classe de rompre les cours dans les établissements du pays.

Depuis lors, plusieurs salles de classes sont restées sans enseignants pour dispenser les cours dans les différentes disciplines scientifiques.

Dans les medias locaux guinéens, certains enseignants ont dénoncé la fraude, la corruption et le favoritisme ayant caractérisé le recrutement des enseignants nouveaux et inexpérimentés au niveau de l’éducation nationale.

Cette situation qui constitue une véritable préoccupation pour le gouvernement risque de déborder dans les prochains jours, si rien n’est fait pour trouver une solution à court terme.

A noter que ces enseignants contractuels ont passé 4 à 6 ans dans les salles de classe sans aucun salaire pour donner la formations aux jeunes guinéens, eu égard au manque criard d’enseignants engagés à la fonction publique.

Près de 6 ans de services dans le bénévolat, ces enseignants contractuels étaient payés pour certains à environs 400 mille francs guinéen, soit moins de 48 dollars US à la fin du mois.

Lansana Camara
www.conakrylive.info

 
 


Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



 
PARTENAIRES
A--OMVS

Association Guinéenne de la Presse en Ligne

BCRG

CONTRATS MINIERS GUINÉE

D-Laboratoire de Recherche Economique

Éditions Ganndal

Journal "Le Populaire"

Mouna Internet

Radio Soleil Fm 93.5

Xinhua

PARTENAIRES MEDIA
A-Guinée site

Africatime

Afrinews

Allo Conakry

Aujourdhuienguinee.com

Conakry Live

Focus Guinée.com

Guinée Émergence

Guinee matin

Guinée Todays

Guinéeinfomonde

Guineenews.org

Kaloum Presse.com

kibanyiguinee.com

le projecteur guinee

Media Guinée

Nouvelle de Guinée

Portail des Investissements en Guinée

Reporter Guinée

site-Actuaconakry

Tamtam Guinée.com

http://www.invest.gov.gn/


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients