Conakry Live
INVITE DU MOIS/ COMMUNIQUE/AVIS
SPORTS/CULTURE
PRESSES NATIONALES

Presse écrite

Forum Hebdo

Horoya

L'indépendant démocrate

La Nouvelle

Le Baobab

Le Défi

Le Populaire

Lynx / Lance

Radios / TV

Espace FM

Gangan

Groupe Diversity Radio/TV

Nostalgie

RTG

Soleil FM

SOCIETE

Guinée : des violences postélectorales font un mort et plusieurs blessés grave


8/2/2018

Des violences postélectorales enregistrées dans la capitale guinéenne (Conakry) et dans plusieurs villes de l'intérieur du pays, ont fait un mort et plusieurs blessés graves a-t-on appris mardi de sources sécuritaires.

Au niveau de certaines villes ou régions administratives du pays, des militants de l'opposition accusent les membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de vouloir frauder les résultats du vote en faveur des candidats du parti au pouvoir (RPG,
Rassemblement du peuple de Guinée).

Déjà dans plusieurs circonscriptions électorales dont le centre-ville de Kaloum (centre administratif et économique de Conakry), le parti au pouvoir a été battu selon les résultats provisoires partiellement publiés dans les centres de vote.

Dans la région de Kindia, située à près de 200 km à l'est de Conakry, les violences ont provoqué la mort d'un jeune militant ainsi que plusieurs autres blessés, dont certains dans un état critique. Au niveau du quartier cimenterie en banlieue de Conakry, on dénombre plusieurs blessés dont trois agents des forces de l'ordre qui auraient été attaqués par des manifestants.

A Conakry, des routes ont été barricadées, des pneus brulées et les commerces fermés sur l'axe allant de Hamdanlaye à Keitayah, soit une distance de plus de 25 km. Dans la commune de Ratoma, considérée comme fiel des partis de l'opposition, les heurts entre jeunes manifestants et les forces de l'ordre sur cet axe routier ont causé plusieurs blessés également.

Ces violences font suite au scrutin communal organisé dimanche dernier, avec une montée des tensions au moment du dépouillement des bulletins de vote dans les commissions administratives de centralisation des votes.

Dans un communiqué publié mardi, la CENI a informé les électeurs que le processus de centralisation des procès-verbaux est en cours au niveau des Commissions administratives de centralisation des votes, qui proclameront les résultats provisoires du scrutin.

"La CENI tient à rassurer les électeurs, les populations et toutes les parties prenantes aux élections communales du 4 février 2018, que toutes les voix exprimées seront prises en compte conformément à la loi qui régit les élections en Guinée", précise le communiqué de la CENI.

La commission électorale a appelé la population à garder "son calme et sa sérénité", tout en donnant l'assurance de proclamer les résultats du vote tels qu'ils ont été exprimés dans les urnes.

Xinhua
partenaire de www.conakrylive.info


 
 


Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



 
PARTENAIRES
A--OMVS

Association Guinéenne de la Presse en Ligne

BCRG

CONTRATS MINIERS GUINÉE

D-Laboratoire de Recherche Economique

Éditions Ganndal

Journal "Le Populaire"

Mouna Internet

Radio Soleil Fm 93.5

Xinhua

PARTENAIRES MEDIA
A-Guinée site

Africatime

Afrinews

Allo Conakry

Aujourdhuienguinee.com

Conakry Live

Focus Guinée.com

Guinée Émergence

Guinee matin

Guinée Todays

Guinéeinfomonde

Guineenews.org

Kaloum Presse.com

kibanyiguinee.com

le projecteur guinee

Media Guinée

Nouvelle de Guinée

Portail des Investissements en Guinée

Reporter Guinée

site-Actuaconakry

Tamtam Guinée.com

http://www.invest.gov.gn/


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients