Conakry Live
INVITE DU MOIS/ COMMUNIQUE/AVIS
SPORTS/CULTURE
PRESSES NATIONALES

Presse écrite

Forum Hebdo

Horoya

L'indépendant démocrate

La Nouvelle

Le Baobab

Le Défi

Le Populaire

Lynx / Lance

Radios / TV

Espace FM

Gangan

Groupe Diversity Radio/TV

Nostalgie

RTG

Soleil FM

SOCIETE

Éducation : A propos des 8 millions GNF, le syndicaliste Aboubacar Soumah répond au PM Kassory Fofana


7/9/2018

Ce vendredi 07 septembre 2018, Aboubacar Soumah, Secrétaire Général du SLECG a réagi aux propos du Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana, qui a affirmé sur les antennes de la RTG-Koloma, qu’il n’y aura aucune augmentation de salaire des enseignants à 8 millions de francs guinéens, comme l’a souhaité le SLECG à travers son secrétaire Général Aboubacar Soumah.

Interrogé par des confrères d’une radio privée de la place, Aboubacar Soumah, a fait savoir que, ce n’est pas possible que le gouvernement appelle le syndicat à la table de négociation et que, le premier ministre Kossory Fofana dit qu’il n’est pas disposé de donner huit millions comme salaire.

« Comme vous le savez, nous respectons les principes de négociations. On ne peut pas faire une chose et son contraire. Le gouvernement nous a appelé à faire une négociation. Pour nous, nous attendons à obtenir quelques choses au tour des points concernés, c’est-à-dire, 8 millions GNF. Le gouvernement ne peut pas nous appeler à négocier autour des 8 millions et dire qu’il n’est pas disposé à nous donner les 8 millions. C’est n’est pas possible », a développé le secrétaire générale du SLECG.

Parlant de l’ouverture prochaine des classes, déjà programmée pour le 3octobre prochain, Aboubacar Soumah dit qu’ils se sont déjà prononcés sur cette question.

« Pour ce qui concerne la rentrée des classes, nous nous sommes déjà prononcés. Nous avons dit que nous ne souhaitons pas que les classes soient ouvertes le 15 septembre. Par ce que, financièrement, les enseignants ne peuvent pas aller à l’école alors que leurs enfants sont à la maison. Il leur faut de fourniture scolaire. Donc, nous avons demandé à ce que la date de l’ouverture de classe soit reportée au 3 octobre. Cela va permettre aux enseignants et les parents d’élèves de mieux se préparer », a-t-il ajouté.

De poursuivre, le camarade Soumah dira, « nous nous sommes au tour de la table de négociation. Si toutefois, la négociation se trouve dans la même position que le premier ministre, nous allons revenir pour faire le compte rendu à la basse. C’est à eux de décider de ce qu’on va faire. Mais, pour le moment, on reste sur la table de négociation ».

Mahawa Bangoura
666 112 306
www.conakrylive.info

 
 


Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



 
PARTENAIRES
A--OMVS

Association Guinéenne de la Presse en Ligne

BCRG

CONTRATS MINIERS GUINÉE

D-Laboratoire de Recherche Economique

Éditions Ganndal

Journal "Le Populaire"

Mouna Internet

Radio Soleil Fm 93.5

Xinhua

PARTENAIRES MEDIA
A-Guinée site

Africatime

Afrinews

Allo Conakry

Aujourdhuienguinee.com

Conakry Live

Focus Guinée.com

Guinée Émergence

Guinee matin

Guinée Todays

Guinéeinfomonde

Guineenews.org

Kaloum Presse.com

kibanyiguinee.com

le projecteur guinee

Media Guinée

Nouvelle de Guinée

Portail des Investissements en Guinée

Reporter Guinée

site-Actuaconakry

Tamtam Guinée.com

http://www.invest.gov.gn/


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients