Conakry Live
INVITE DU MOIS/ COMMUNIQUE/AVIS
SPORTS/CULTURE
PRESSES NATIONALES

Presse écrite

Forum Hebdo

Horoya

L'indépendant démocrate

La Nouvelle

Le Baobab

Le Défi

Le Populaire

Lynx / Lance

Radios / TV

Espace FM

Gangan

Groupe Diversity Radio/TV

Nostalgie

RTG

Soleil FM

POLITIQUE

Ecartelé entre rafistolage et enfantillage ministériel: Voici un gouvernement de complaisance


11/6/2018

Il a toujours un goût d’inachevé. Car, il reste encore un poste à meubler dans le gouvernement Fofana. Le décret et contre-décret nommant et dégommant à l’Environnement et à l’Elevage, n’a pas terminé son chemin de complaisance. Explications.

Pour aspirer à devenir Premier ministre, chef du gouvernement, Kassory Fofana a enseveli son parti Guinée pour tous (Gpt) dans le navire jaune du Rpg Arc-en-ciel.

Entretemps, l’on a assisté à la mise en place du gouvernement de façon hâtive, sans avoir à meubler tous les départements ministériels.

La preuve ? Au soir du samedi 26 mai 2018, 33 ministres ont été nommés. Mais le nouveau gouvernement est amputé non seulement du ministère de l’Elevage et des productions animales et du Secrétariat général aux Affaires religieuses, mais aussi du Secrétariat général du Gouvernement. Du moins, à s’en tenir à l’acte présidentiel l’ayant institué.
Selon des indiscrétions, le nonameublement du ministère de l’Elevage jusqu’au soir du dimanche 3 juin 2018 s’explique par le refus opposé par l’ancien ministre d’Etat, ministre des Transports, qui aurait expressément menacé de démissionner de là au cas où il y est nommé. La suite, on la connait. Oyé Guilavogui signe son retour au sein du gouvernement, notamment au ministère de l’Environnement, des eaux et forêts, bombardé de ministre d’Etat. Et Roger Patrick Millimono, qui avait déjà pris fonction à ce poste, est sacrifié à l’Elevage.

Un décret qui, mieux qu’un quelconque autre, a souffert de sérieuses attaques verbales et de diverses interprétations. Puisque des personnes se réclamant du groupement ethnique dont est issu Patrick Millimono ont tenu une réunion à l’issue de laquelle ils ont exigé à ce dernier de choisir entre sa communauté et le ministère dont on vient de lui confier les rênes.

Contre toute leur attente, le nouveau promu a saisi la perche à lui tendue par le gouvernement Ibrahima Kassory Fofana, même si le statut de ministre d’Etat a été retiré à l’Elevage pour être affecté à l’Environnement. Pour nombreux observateurs, ce rétropédalage d’Alpha Condé rappelle le déclin de l’ère Conté où on assistait au décret la journée et au contre-décret le soir.

Toujours est-il que Roger Patrick Millimono a du pain sur la planche. Ce qui sous-tend qu’il lui revient d’impulser une dynamique au ministère de l’Elevage en vue d’une meilleure visibilité de celui-ci. Car, l’excellence d’un ministère se définit par le leadership de son premier responsable appuyé par le reste du Cabinet..

In le Populaire, No 618 du lundi 11 juin 2018
partenaire de www.conakrylive.info

 
 


Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



 
PARTENAIRES
A--OMVS

Association Guinéenne de la Presse en Ligne

BCRG

CONTRATS MINIERS GUINÉE

D-Laboratoire de Recherche Economique

Éditions Ganndal

Journal "Le Populaire"

Mouna Internet

Radio Soleil Fm 93.5

Xinhua

PARTENAIRES MEDIA
A-Guinée site

Africatime

Afrinews

Allo Conakry

Aujourdhuienguinee.com

Conakry Live

Focus Guinée.com

Guinée Émergence

Guinee matin

Guinée Todays

Guinéeinfomonde

Guineenews.org

Kaloum Presse.com

kibanyiguinee.com

le projecteur guinee

Media Guinée

Nouvelle de Guinée

Portail des Investissements en Guinée

Reporter Guinée

site-Actuaconakry

Tamtam Guinée.com

http://www.invest.gov.gn/


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients