Conakry Live
INVITE DU MOIS/ COMMUNIQUE/AVIS
SPORTS/CULTURE
PRESSES NATIONALES

Presse écrite

Forum Hebdo

Horoya

L'indépendant démocrate

La Nouvelle

Le Baobab

Le Défi

Le Populaire

Lynx / Lance

Radios / TV

Espace FM

Gangan

Groupe Diversity Radio/TV

Nostalgie

RTG

Soleil FM

SOCIETE

Elections communales : Cri de cœur de Hadja Saran Daraba


10/2/2018


C’est suite aux multiples violences qui se sont passent dans le pays causant des morts et des blessés après le déroulement des élections communales du 04 février dernier que le réseau des femmes du fleuve Mano pour la paix(REFMAP), à travers sa présidente a organisé ce vendredi 09 février 2018, une conférence de presse à Conakry pour exprimer sa position et son désarroi vis-à-vis de la situation actuelle qui prévaut dans le pays.

Dans sa communication, la présidente du réseau des femmes du fleuve Mano pour la paix (REFMAP), Hadja Saran Daraba Kaba, a exprimé son désarroi et son inquiétude par rapport à la situation de violence qui prévaut dans le pays.

« Les membres du réseau Mano sont inquiets par la tournure des élections dans notre pays. Alors qu’on a un code électoral qui est très claire, des règles de jeux ont été dictées avec la participation des tous les acteurs politiques et non politiques » a dit la presidente du reseau.

Pour Mme Kaba, ces élections allaient être le point de départ d’une période d’accalmis dans notre pays. « Cela fait 12 ans qu’on n’a pas des élections communales dans notre pays, en 10 ans nous avons eu le temps de discuter, nous avons eu le temps d’organiser ces élections, combien de fois l’opposition à marcher pour réclamer les élections communales ? Combien de fois l’Etat même était endetter par ce que tout simplement les administrations, la mairie des quartiers étaient géré par des structures qui étaient transitoires et provisoires », appuie Hadja Saran Daraba.

Et poursuivre, «Maintenant qu’on s’est tous entendue à cette date, on a tous accepté de participer, partis politiques, des candidatures indépendantes, tout le monde était heureux de la paix et du caractère paisible de ce processus de vote du 04 février. Mais malheureusement avant que les résultats provisoires ne soient proclamés, on constate qu’il y a des violences ».

« J’insiste sur la dessus que le tissu sociopolitique du pays soit mis en rude épreuve par ce que tout simplement des individus ou groupe d’individus croient qu’on les a volés et tricher. Pourtant, il y a une institution qui est habilitée à dire le résultat des élections. Une fois que les résultats sont proclamés, on a des voies de recours, en cas de contestations aussi, c’est ce qu’on doit utiliser pour ne pas faire tord aux citoyens paisibles qui n’ont parfois rien à avoir dans ces élections », estime Mme Kaba.

Pour rappel, le REFMAP a été créée en avril 2000 à Abuja avec le soutien de la CEDEAO, de l’OUA et du Système des Nations Unies.

Mahawa Bangoura
666 112 306
www .conakrylive.info

 
 


Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



 
PARTENAIRES
A--OMVS

Association Guinéenne de la Presse en Ligne

BCRG

CONTRATS MINIERS GUINÉE

D-Laboratoire de Recherche Economique

Éditions Ganndal

Journal "Le Populaire"

Mouna Internet

Radio Soleil Fm 93.5

Xinhua

PARTENAIRES MEDIA
A-Guinée site

Africatime

Afrinews

Allo Conakry

Aujourdhuienguinee.com

Conakry Live

Focus Guinée.com

Guinée Émergence

Guinee matin

Guinée Todays

Guinéeinfomonde

Guineenews.org

Kaloum Presse.com

kibanyiguinee.com

le projecteur guinee

Media Guinée

Nouvelle de Guinée

Portail des Investissements en Guinée

Reporter Guinée

site-Actuaconakry

Tamtam Guinée.com

http://www.invest.gov.gn/


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients