Conakry Live
INVITE DU MOIS/ COMMUNIQUE/AVIS
SPORTS/CULTURE
PRESSES NATIONALES

Presse écrite

Forum Hebdo

Forum Hebdo

Horoya

L'indépendant démocrate

La Nouvelle

Le Baobab

Le Défi

Le Populaire

Lynx / Lance

Radios / TV

Djigui FM

Espace FM

Gangan

Groupe Diversity Radio/TV

Nostalgie

RTG

TOURISME

Changement climatique : l’ONG « PREM » s’engage pour la protection des zones côtières


20/12/2014




L’ONG dénommée « partenariat recherche environnement medias » (PREM) a tenue une conférence de presse vendredi 19 décembre à la maison de la presse dont l’objectif était de partager l’information sur les acquis du projet résilience et d’adaptation aux impacts négatifs du changement climatique en zone côtière (RAZC).

Dans son intervention, Selly Camara, directeur général de l’environnement et du développement durable affirme que, le changement climatique est l’une des préoccupations majeures de l’humanité, le climat est directement attribué aux actions humaines. Et c’est à juste raison qu’il pense que Kaback, Kakossa sont des zones menacées.

Selon lui, quand y a changement climatique c’est des pays pauvres qui en subissent les conséquences a-t-il ajouté.

Poursuivant son intervention, il dira que, selon les études faites, si aucune disposition n’est prise, le pluviomètre risque de baisser 2% degré d’ici 2015.
Il estime qu’il faut diminuer l’émussions des gaz à effets de ciel, sinon c’est du catastrophe qui pourrait baisser certains rendements.

Plus loin, c’est les pays développés qui sont responsables de ce phénomène parce que c’est les plus grands utilisateurs des gaz à effets de ciel, surtout cette novelle technologie » a-t-il indiqué.

Pour sa part, Dr Kandet Bangoura coordinateur par intérim du projet de ladite ONG souligne que le projet qui a été monté pour la situation guinéenne, est une stratégie qui vise à mettre en place des mesure d’adaptation préconisé, des zones érodées répertoriés par le projet durant l’année 2011 » a-t-il expliqué.

« Notre objectif global est de renforcer la protection des zones et communautés côtières au changement et à la variabilité climatiques. Nous avons développé des capacités individuelles, institutionnelles et systémiques dans la zone côtière afin de répondre au changement climatique », a dit le responsable du projet.

Par ailleurs M. Bangoura a conclu terminé en affirmant que le projet a fait l’identification et la mise en œuvre de mesures démonstratives de réduction des risques climatiques mises en œuvre à Boffa et Forecariah.

Pour cela il s’est réjouit en ces termes « nous avons pu obtenir des mesures de risques climatiques mises en œuvre pour les communautés côtières. »

Mahawa Bangoura
www.conakrylive.info

 
 


Ajouter un commentaire


Nom ou pseudo:

Commentaire:


Lutte anti-spam. Recopier le nombre ci-dessous avant d'envoyer votre formulaire.
image CaptCha  



 
PARTENAIRES
A--OMVS

Association Guinéenne de la Presse en Ligne

Direct Voyance internationale

Éditions Ganndal

Journal "Le Populaire"

Partner 5

Radio Espace Fm

Radio Soleil Fm 93.5

Xinhua

Youtube

PARTENAIRES MEDIA
Africatime

Afrinews

Allo Conakry

Aujourdhuienguinee.com

Conakry Live

Guinée Émergence

Guinée Émergence

Guinee matin

Guinée Todays

Guinéeinfomonde

Kaloum Presse

kibanyiguinee.com

le projecteur guinee

Nouvelle de Guinée

Reporter Guinée

s-Actuaconakry

Tamtam Guinée

YouTube

YouTube

YouTube

YouTube

Site de la Présidence de la République

http://www.invest.gov.gn/


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients