Appui européen pour lutter contre la cybercriminalité

13/4/2021

Au Burkina Faso, le préjudice financier subi à cause des activités de la cybercriminalité est estimé à plus d’un milliard de francs CFA, en une année.

Tunis (dpa) - Des équipements pour lutter contre la cybercriminalité ont été offerts, le 30 mars, au Burkina Faso, par l’Union européenne (UE) et la commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Destinés à la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité, ces équipements permettront au pays « d’accroître ses capacités à enquêter sur les incidents de sécurité numérique et à lutter efficacement contre le cyber-crime », a annoncé l’UE.

En effet, le Burkina Faso est l'un de trois États membres de la CEDEAO à avoir accepté d'être un pays pilote pour la mise en œuvre d'un laboratoire d’investigation numérique. La remise du matériel en question s’inscrit dans le cadre du projet « Criminalité organisée : Réponse de l’Afrique de l’Ouest sur la cyber sécurité et la lutte contre la cybercriminalité » (OCWAR-C) soutenu par l’UE.

En Afrique de l’Ouest, l'utilisation accrue des technologies numériques a également favorisé la présence de plus d’acteurs malveillants qui exploitent les vulnérabilités d'Internet à leur propre avantage par le biais de cyberattaques telles que l’hameçonnage, l'utilisation de la désinformation et des infiltrations de logiciels malveillants qui entraînent des pertes financières « énormes » pour les pays de la région, a déploré Zouli Bonkoungou, commissaire des Télécommunications et des Technologies de l’information de la Commission de la CEDEAO. « Ainsi, un État membre a rencontré 3,8 millions d'attaques de logiciels malveillants et 16,8 millions de détections d'applications potentiellement indésirables (PUA) pour la période de janvier à juillet 2020 », a-t-il ajouté, cité par la CEDEAO.

Au Burkina Faso, le préjudice financier subi à cause des activités de la cybercriminalité est estimé à plus d’un milliard de francs CFA (plus de 1,5 millions d’euros), selon les statistiques 2020 de la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité, relayées par le ministère burkinabè de l'Économie numérique, des Postes et de la Transformation.

dpa

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.