Bénin - Santé - Sexualité : « Fille libre de décider », thème de la « semaine de santé »

29/12/2020

« Libre de dire non au harcèlement sexuel, aux violences basées sur le genre, aux rapports sexuels non protégés et à tout ce qui peut compromettre son avenir ».

Tunis (dpa) - « Fille libre de décider », tel était le thème de l’édition 2020 de la « semaine de santé » au Bénin, tenue du 8 au 12 décembre, avec l’appui du Plan International Bénin et du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). Cette activité, organisée par « Sian’son », une ONG béninoise intervenant dans le développement communautaire et la micro finance, s’est déroulée dans la commune de Kouandé (Nord-ouest).

« Libre de décider, non pas pour abandonner les classes, ni les ateliers d’apprentissage au profil des jeunes garçons, mais libre de dire non au harcèlement sexuel, aux violences basées sur le genre, aux rapports sexuels non protégés et à tout ce qui peut compromettre son avenir », ont expliqué les organisateurs. ;La semaine de santé a permis de rapprocher les offres et services de la santé sexuelle et reproductive (SSR) des adolescents et jeunes de cette commune, a rapporté l’Agence Bénin presse (ABP).

Dans ce cadre, des adolescentes et jeunes ont eu droit aux consultations psychologiques, juridiques et médicales, notamment sur le dépistage du VIH/Sida, l’hépatite et le cancer de sein, a-t-on précisé. Ces jeunes ont également eu droit à plusieurs panels de discussions et de projections de films documentaires sur des thématiques en lien avec la santé sexuelle et reproductive, a ajouté l’ABP. « Les grossesses précoces sont, aujourd’hui, plus qu’une pandémie au sein de la communauté », a déclaré Salomon Balogoun, directeur exécutif de l’ONG Sian’son, cité par l’AB

La semaine de santé a constitué, pour les jeunes de la commune de Kouandé, une occasion de recevoir des conseils et des informations qui leur « permettrons d’avoir une sexualité responsable », a-t-on souligné. Cette semaine est une activité phare d’un projet de lutte contre les grossesses précoces au Bénin, initié par Plan International Bénin et mis en œuvre par l’ONG Sian’son. Ce projet concerne 4 communes situées au Nord du pays, à savoir : Kouandé, Kérou, Matéri et Cobly.

Source: dpa
partenaire de www.conakrylive.info

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.