Côte d’Ivoire : Une usine pour transformer le caoutchouc naturel

20/4/2021

Le pays a produit 624 mille tonnes de caoutchouc naturel, en 2018, selon les dernières statistiques disponibles.

Tunis (dpa) - La Côte d’Ivoire, premier pays producteur de caoutchouc naturel en Afrique, a lancé, le 8 avril, à Soubré (Sud-ouest) les travaux de construction d’une usine de transformation de ce poly isoprène. Moyennant un investissement estimé à 17 milliards de francs CFA (environ 26 millions d’euros), et dotée d’une superficie de 66 hectares, l’usine sera achevée en novembre 2022, ont rapporté des médias locaux. L’infrastructure sera réalisée par la Société Africaine de Plantations d'Hévéas (SAPH), filiale de la Société Internationale de Plantation d'Hévéas (SIPH) et du groupe agro industriel ivoirien (SIFCA).

À travers cet investissement, la SAPH vise à augmenter ses capacités industrielles à 10 Tonnes par heure, soit 60 mille Tonnes par an, a indiqué SIFCA. « Cette unité de transformation est proche des planteurs des zones de Soubré, Guiglo, Man, Daloa, Issia et Gagnoa, qui constituent aujourd’hui un pôle stratégique de la production nationale de caoutchouc naturel », a indiqué le ministre d'État ivoirien en charge de l'Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani.

En 2020, la filière hévéa en Côte d’Ivoire, a produit 950 mille tonnes de de caoutchouc naturel, soit une hausse de 21 pour cent par rapport au stock de l’année précédente (plus de 780 tonnes), selon des statistiques relayées par le site économique « ecofin ». Le pays table sur une production d’environ 2 millions de tonnes, en 2023, selon la présidence du gouvernement ivoirien.
dpa

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.