Crime: la police met enfin le grappin sur Aïcha Camara, la fille qui a éventré son petit copain

4/2/2021

Sa course n’a duré que de quelques jours, car la police vient enfin de mettre le grappin sur Aicha Camara, la fille qui a éventré lundi dernier, son petit copain à Bellevue marché 2, dans la commune de Dixinn.

Il s'agit d'une fille en classe de 8ème année qui, emportée par la jalousie aveugle dit-on, a éventré son copain âgé de 33 ans avant de prendre la fuite en complicité avec son grand frère.

Il s'agit d'une fille en classe de 8ème année qui, emportée par la jalousie aveugle dit-on, a éventré son copain âgé de 33 ans avant de prendre la fuite en complicité avec son grand frère.

Ce jeudi 04 février les autorités ont procédé à la présentation à la presse de la fille arrêtée à Coyah.

Selon le porte-parole de la Police Nationale, le Commissaire Boubacar Kassé, le 1er février aux environs de 20h, le Commissaire Central a été informé d'un cas de bagarre dans le quartier Bellevue marché 2. Il était question d'une bagarre entre une jeune fille et son petit ami, qui a finalement tourné en drame, entraînant la mort du jeune garçon. Ensuite, une équipe de la police s'est rendue sur le lieu pour faire des constats. Et suite à cet état de fait la tutrice du nom de M'mah Camara ménagère a été mise en état d'arrestation. Lorsque la femme a constaté la gravité de l'incident, elle a livré la fille au chef de secteur qui est venu sur les lieux. Il a profité dans ce mouvement constaté sur le lieu pour faire disparaître la fille et la fille a pris la tangente en complicité avec son grand frère, parce que lorsque la fille téléphonait elle a appelé en disant à son frère je suis à tel lieu vient me prendre pour me sauver. Ce dernier aussi a eu à faire et il arrive à prendre sa jeune sœur pour l’amener jusqu'à Coyah. D'enquête en enquête, hier les missionnaires se sont rendus à Coyah derrière le dispensaire où ils ont constaté la présence de cette fille chez sa tutrice et les deux ont été mis en état de l'attestation », a expliqué le porte-parole.

Poursuivant le Commissaire dira « la victime Oumar Baro Cissokho né le 03 mars 1990 à Conakry cuisinier à Belle vue, alors que la mise en cause s'appelle Aicha Camara née en 2002 à Conakry élève en 8eme année au collège Bellevue Titto ».

De son côté l'auteur de ce crime a expliqué les circonstances dans lesquelles la mort le jeune est décédé suite à leur bagarre.

" J'ai un ami qui m’a appelé d'abord venant Yimbayah pour dit-il me voir de passage. Il est venu on était assis au dehors. Quelques minutes après, le jeune Oumar aussi est venu. Il a pris d’abord la bouilloire chez un voisin pour partir dans les toilettes. A son retour au dehors ma tante m'appelé à la maison avant de ressortir, je n’ai pas vu mon ami qu'était déjà parti. Après qu' Oumar est venu rentrer à la maison directement il m'a donné un coup dans mes yeux. Ma cousine dit à Oumar sa tente est là, s’il te plait. Il a dit qu’il s'en fou d'elle. Mais il m'a trouvé en train de travailler avec une lame en main. C’est dans cette dispute là que je l’ai blessé à tranchée son ventre mais je n’ai pas fait exprès », a affirmé la fille.

Accusé d'avoir faire disparaître la fille, le chef de secteur a rejeté l’accusation, en ces termes « j'étais de passage quand j'ai vu la foule j'ai demandé ce qui se passe on m'a dit qu’une fille a déchiré le ventre de son copain et qu’il a été déjà été transporté à l'hôpital. Comme je connais la famille j'ai informé la police communale. Mais comme la foule voulait s'attaquer à la famille, j'ai demandé un renfort et c'est dans ce mouvement que la fille a pris la fuite. Donc si on dit que c'est chez moi qu’elle a fui je dis non ».

A noter que les deux jeunes se fréquentent depuis un an.

ISC
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.