Deuxième journée des opérations de déguerpissement : Étape de Sangoyah 1ère porte

6/2/2021

Les opérations de déguerpissement se poursuivent sur le terrain. Ce vendredi 05 février, l'équipe était au quartier Sangoyah dans la commune de Matoto.

Selon Moussa Keita victimes de cette opération à la Tannerie, cette opération est décision du gouvernement guinéen.

« On ne peut rien faire contre la décision de l'État. C'est le Chef de l'État qui a instruit à ses hommes sinon il y a longtemps que nous sommes là mais nous n'avons pas vu des actes pareils. Si aujourd'hui le chef de l'État a décidé alors on ne peut rien sauf s'en remettre au Dieu. Seulement on ne veut pas que ces démolitions soient une situation vaine c'est à dire on détruit et on laisse dans la saleté partout. Alors, si on détruit et qu'on fasse quelque chose on ne peut rien. Si on doit arranger la république on n'est obligé de se soumettre. Je demande à toutes autres personnes de ne pas se rebeller contre la décision de l'État et à l'État aussi de faire bien son devoir », a-t-il conseillé.

Quant au représentant du gouvernorat de Conakry au niveau de la commune de Matoto, il estimé que le déguerpissement se passe bien. Aboubacar Louké Camara d’ajouter « depuis le démarrage des opérations, la commune dont je dirige n'a pas eu des difficultés. Tout se passe très bien parce que tous ces citoyens sont conscients qu’ils occupent les domaines de l’État ».

ISC

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.