Promotion du Genre : la ministre des Droits et de l'Autonomisation des Femmes en visite dans les CAF de Conakry

18/12/2020

Dans le cadre de la promotion, de la protection de la couche vulnérables et surtout de l'amélioration du fonctionnement de Centre d'Autonomisation de Femmes (CAF), la Ministre des Droits et de l'Autonomisation des Femmes Hawa Beavogui en compagnie de la Directrice Générale des Centres de l'autonomisation a effectué jeudi 17 décembre, une visite du terrain dans plusieurs CAF de Conakry. Cette visite consiste à s'enquérir des réalités sur le fonctionnement de ces Centres qui forment les femmes et jeunes filles défavorisées en Guinée.

Au CAF de Kaloum, la Directrice du centre Hadja Fanta Camara a fait savoir à la ministre quelques réalisations et les perspectives en cours.

« Je voudrais vous présenter une liste non exhaustive des réalisations. Notre centre a formé la Promotions ‘’Marie Jeanne’’ composée de 60 apprenantes avec succès, la promotion de Saran Keita composée de 50 apprenantes avec succès, la formation en informatique de basse est en cours d'exécution. Concernant les contractuels, je voudrais vous signaler l'insuffisance d'espaces. Ce qui nous obligé à former moyen d'apprenantes dans les métiers », a-t-elle declaré.

Quant à la Directrice Générale de CAF de Cameroun Mme Aye Keita, elle dira que « le Centre d'Autonomisation des Femmes de Cameroun est composé de 32 locaux qui reçoivent les filles et les femmes déscolarisées, non scolarisées, désœuvrées, les filles mères venues des différents quartiers de Conakry pour apprendre un métier dans les filières ci-après: 95 apprenantes en Couture, 50 apprenantes en Broderie,90 apprenantes en Coiffure; 25 apprenantes en Perlage; et en fin 15 apprenantes en Informatique de Base dont 9 filles en situation de formation dans une des filières Soit un total de 275 filles et femmes apprenantes. Ces apprenantes sont encadrées par un personnel dynamique et motivé », explique-t-elle.


De son côté, la ministre Hawa Beavogui a précisé que l'autonomisation des femmes « est une priorité pour le président Alpha Condé. Donc je voudrais que nous réussissions à faire de l'autonomisation des femmes une réalité en République de Guinée," dit-elle en ajoutant que « ma vision c'est au-delà de l'apprentissage, la sensibilisation. Parce que je vous dis vous ne faites que l'apprentissage des filles et des femmes défavorisés. Mais il faudrait d'avantage vous impliquer dans la sensibilisation et surtout rentabiliser ce que nous faisons parce que vous faites 9 filières ».

Pour Mme la ministre, il va falloir rentabiliser les activités dans les centres. Pour cela estime-t-elle, « il ne faudrait pas qu'on compte seulement sur la subvention de l'Etat mais nous même si nous parvenons à faire des centres de véritables vecteur de mobilisation de ressources financières, nous pouvons aider les filles et femmes qui sont formées au sein de ces centres pour réussir efficacement à la réinsertion socio-économique. Alors il faut qu'on mette ce mécanisme là en place », persiste la ministre.

A noter qu’après cette première étape, la ministre doit se rendre dans les autres CAF de Matoto et Dubréka la semaine prochaine.

Ibrahima Sory Camara
Pour www.conakrylive.info

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a été envoyé!
Merci pour votre intérêt.