Une usine pour transformer les fruits séchés tropicaux

28/4/2021

La transformation locale des matières premières agricoles permet de créer plus de richesses.

Tunis (dpa) - La Côte d’Ivoire a inauguré, le 15 avril, à Assé, ville de la commune de Bonoua (Sud), une usine de transformation de fruits séchés tropicaux, employant 450 personnes. D’un coût de 3,28 milliards de francs CFA (environ 5 millions d’euros), l’usine est un investissement du groupe suisse « Hpw Fresh & Dry », a-t-on lu sur le site web du gouvernement ivoirien.

Cette unité, érigée sur une superficie de 4 hectares, est composée notamment d’une chaîne de transformation et d’un parking de conditionnement et d’exportation. Elle permettra de transformer 7700 tonnes de banane, de noix de coco, de mangue, de papaye et d’ananas en 800 tonnes de fruits séchés de première qualité, dont 400 tonnes sont de qualité biologique, a indiqué le gouvernement.

« Cette usine s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la restructuration de l’économie, à travers la transformation locale des matières premières agricoles pour la création de plus de richesses », a indiqué le ministre ivoirien de la Promotion de l’investissement et du Développement du secteur privé, Emmanuel Esmel Essis.

Selon le Conseil National ivoirien des Exportations (CNE), La production de fruits tropicaux (bananes, ananas,..) constitue un secteur incontournable de l’économie ivoirienne. Pour les mangues, mangoustans et goyaves, La Côte d’ivoire est le troisième fournisseur mondial et premier africain de l’Union européenne (UE) avec une quantité de 31495 tonnes, en 2019. Ce pays d’Afrique de l’Ouest préserve le même classement pour ce qui est de l’ananas (26168 tonnes), selon la FAO.

dpa

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Votre message a t envoy!
Merci pour votre intrt.