Le chef du CNRD s'engage à placer la transition sous le signe de l'espérance et d'une Guinée nouvelle

7/9/2021

"Nous voulons placer la transition qui s'ouvre sous le signe de l'espérance et d'une Guinée nouvelle, réconciliée avec elle-même et avec tous les fils du pays", a déclaré le lieutenant-colonel Mamadi Doumbouya, chef du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD), dans un bref discours tenu lundi à Conakry.

Le discours de Mamadi Doumbouya, qui a affirmé avoir pris le pouvoir en Guinée dimanche, a été tenu devant les ministres du gouvernement et le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana.

Le lieutenant-colonel a dénoncé l'équipe gouvernementale : "Le peuple de Guinée a souffert du comportement peu honorable des élites". Selon lui, le pays s'est retrouvé devant une situation d'injustice, de clientélisme, de népotisme ainsi que la privation des libertés individuelles et collectives, qui étaient monnaies courantes en Guinée.
"Les politiques ont fragilisé le tissu social", a-t-il indiqué. "Pour éviter que le pays ne tombe dans le gouffre, nous Comité National pour le Rassemblement et le Développement (CNRD) avons pris nos responsabilités comme tout soldat républicain", a-t-il expliqué.

Il a promis qu'à la fin de cette phase transitoire, les bases d'une nouvelle ère en matière de gouvernance, de sécurité et de développement économique seront posées.

Par ailleurs, Mamadi Doumbouya a rassuré l'opinion nationale et internationale qu'il n'y aurait "aucun esprit de haine, ni de vengeance". "Il faut dire qu'il n'y aura pas de chasse aux sorcières mais la justice sera la boussole qui orientera chaque citoyen guinéen", a-t-il souligné.

Le CNRD a décidé qu'aucun déplacement hors des frontières ne sera autorisé pendant la transition et que tous les documents de voyage et des véhicules de fonction des "anciens ministres" doivent être remis aux nouvelles autorités militaires.

A noter que dans son discours, Mamadi Doumbouya a annoncé la mise en place d'un gouvernement d'union nationale pour conduire la transition.

"Le comité entend rassurer les partenaires économiques et financiers de la poursuite normale des activités dans le pays et il est demandé aux compagnies minières de poursuivre leurs activités", a indiqué le lieutenant-colonel.

A cet égard, le CNRD compte maintenir l'ouverture des frontières maritimes pour les activités d'exportation des produits miniers et lever le couvre-feu dans les zones minières pour assurer la continuité de la production.

Le responsable militaire a souligné que le CNRD assurait les partenaires qu'il respecterait toutes ses obligations et conventions minières et favoriserait les investissements étrangers dans le pays.

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici pour nous contacter !
On vous repond rapidement.