MÉDIAS-MINES : le ministre des mines et de la géologie exhorte à plus de professionnalisme dans le traitement des informations minières

27/6/2021

Le ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba a exhorté samedi, la cinquantaine de journalistes qui vient de boucler une formation sur le secteur minier, a plus de professionnalisme dans la collecte, le traitement et la diffusion des informations minières en Guinée.

Au cours de la cérémonie de clôture de l’atelier de formation des 50 journalistes venus de différents médias du pays, le ministre Magassouba a, dans son discours, rappelé quelques facteurs clés du secteur qui sont très complexes pour le traitement des informations relatives aux secteurs des mines. Il s'agit, dit-il, de quatre facteurs essentiels dont : l'incertitude géologique, l'importance des capitaux, les nécessités des marchés, le temps important nécessaire pour rentabiliser un projet minier.

C’est pourquoi, le ministre n’a pas manqué de souligner quelques impacts négatifs de certains articles de presse non équilibrés sur le développement du secteur minier en Guinée.


« Pour un investisseur guinéen qui connaît l'environnement, il connaît les administrations, il connaît le terrain, il sait faire la part des choses entre une information qui est vraie et celle qui ne l'est pas. Par compte, l'investisseur étranger n’a pas forcément connaissance de l'environnement du secteur minier. Donc c'est quoi leur premier réflexe ? Quand on dit Guinée aller investir, il va sur Google, il tape République de Guinée. Si sur dix articles il voit neuf articles qui sont négatifs, et surtout sur les neuf articles là, il y a sept qui disent qu'il y a un problème d'insécurité, il y a un problème d'infrastructures en Guinée, il va commencer à se poser des questions. C'est pour vous dire la force des articles que vous écrivez, c'est pour vous dire la force de vos informations que vous portez au public. Alors c'est pourquoi nous vous demandons l'objectivité dans le traitement des informations. Pour vous dire que, lorsqu’une information sort, l'investisseur qui veut mettre 10.000.000 de dollars, 50.000.000 de dollars dans le secteur, peut décider de ne pas venir juste à cause d'un article. Peut-être voulez-vous faire en sorte que les choses s'améliorent, mais l’impact de cet article-là va empêcher la création des nouveaux emplois, s' il n'est pas traité sur tous ses angles », a laissé entendre le ministre.

Par ailleurs, le ministre a salué l'engagement des médias au cours de cette rencontre avant de les exhorté en ce terme « nous comptons sur vous, pas en tant que les journalistes, mais en tant que des citoyens guineens pour que nous travaillons ensembles dans la sincérité, dans la franchise pour que nous puissions atteindre nos objectifs, dans cette marche qui n'est pas facile ».

A côté de son homologue des mines et de la géologie, le ministre de l’information et de la communication Amara Somparé a tout d'abord remercié les initiateurs de cette rencontre entre les hommes de médias et des experts dans le secteur minier.


Selon lui, depuis son arrivé à la tête du département de l’information et de la communication, le souci majeur a toujours été « d'améliorer la qualification des journalistes, afin de les rendre plus professionnel en les amenant vers une meilleure pratique et une meilleure connaissance de l'éthique et de la d'entomologie de la profession ».

« Ce type de formation, ce type d'exercice qui vous mettent au cœur de l'information en ce qui concerne le secteur minier, va vous permettre d'avoir une meilleure connaissance, les difficultés dans le secteur minier, les enjeux et tous les défis que le ministère des Mines a relevé depuis l'arrivée à la magistrature suprême du président de la République le Professeur Alpha Condé. Et je pense que fort de cela vous serez en mesure de transmettre la bonne information auprès des populations, vous serez en mesure d'avoir un œil critique mais cette fois-ci un œil pour renforcer une bonne maîtrise dans les différents contours du secteur minier. En plus je pense que vos commentaires et appréciations, vos papiers pourrons édifier des populations et vos analyses respectives pourront contribuer à améliorer l'action gouvernementale dans le cadre du développement économique et social de notre pays », a expliqué le ministre Somparé.


Durant les trois jours, d’échanges et d’intenses travaux, des experts nationaux et internationaux ont planché sur 21 thématiques, pour le renforcement des connaissances des hommes de médias dans le traitement de l'information sur le secteur minier guinéen.

A noter que cette cérémonie a pris fin par la remise d'un satisfecit de l'Agence de Communication Wassolon Communication décerné au ministre Abdoulaye Magassouba, pour son engagement à travailler avec les médias dans son secteur.


Camara Ibrahima Sory
Pour www.conakrylive.info


COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici pour nous contacter !
On vous repond rapidement.