Récupération des domaines de l'Etat : « je pense que c'est une bonne démarche qui mérite l'accompagnement de tout le peuple guinéen », estime Mohamed Lamine Kaba, ancien député

8/11/2021


Dans un communiqué rendu public ce week-end, le CNRD à travers le Premier ministre chef du gouvernement de la transition, Mohamed Beavogui a demandé aux anciens ministres et anciens hauts cadres de l’Etat mais également les responsables des institutions dissoutes de quitter les domaines de l'Etat.

Interrogé ce lundi 08 novembre par notre rédaction, l'ancien député de la neuvième législature Mohamed Lamine Kaba a apprécié cette démarche du CNRD et les a invité à aller plus loin.

« Voilà tout ce qu'on attendait et voilà, tout ce qui nous manquait depuis des décennies. Nous savons tous que des biens publics ont été transformés pour servir des intérêts privés et qu'aujourd'hui si nous avons un pouvoir même si c'est un pouvoir qui s'est installé avec force, qui est en train d'aujourd'hui de rétablir, de restituer les biens mal acquis qui ont été retirés au peuple de Guinée, je crois que c'est le souhait le plus ardents de tout bon guinéens. Donc nous applaudissons avec les deux mains de la manière la plus haute et nous souhaitons encore qu’il va continuer et nous souhaitons que les guinéens nous n’allons pas nous constituer en ombrage pour l'empêcher à atteindre son objectif là. Parce que ce qui est clair, ce pays-là est à toi, à moi et à nous tous. Ceci dit s'il y a certaines personnes qui pensent qu’on peut se servir de biens publics et sans avoir de truc je crois que c'est une bonne démarche. D'abord cette démarche est non seulement dissuasive, parce que tout simplement d'autres personnes qui vont habituer ces maisons ne vont plus se hasarder à se dire que voilà nous sommes arrivés chez nous et on restera définitivement. Moi j'étais avec le président Alpha nous avons conquis le pouvoir avec lui en 2010, étant son directeur de campagne au Sénégal, Gambie, Mauritanie et cap Vert. Mais le voilà le programme là qu’on a voulu exécuter avec lui a changé du fait qu'il n'a pas pu mettre fin à cette impunité c'est ce qui a fait que nous avons quitté ce parti on s'est constitué à une formation politique et depuis plus de 10 ans nous militons effectivement dans l'opposition parce que ces pratiques là que nous avons désapprouvées. Donc aujourd'hui si nous avons un pouvoir qui est en train de faire, il a notre soutien entier », a laissé entendre M. Kaba.

Poursuivant il est allé au-delà des domaines de l'état en disant « au-delà de bien mal acquis mais comme vous le savez il y a des baffons aussi qui ont été occupés où les gens se sont installés de façon anarchique il y a la nécessité de déguerpir les gens là, parce que ce qui est clair l'environnement c'est une préoccupation nationale et internationale donc je pense que c'est une bonne démarche qui mérite l'accompagnement de tout le peuple guinéen » encourage t-il .

Ibrahima Sory Camara
656898121



COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici pour nous contacter !
On vous repond rapidement.