Tchad : Coopération pour renforcer la gouvernance des données migratoires

1/9/2021

Cet accord, qui s’aligne à la Stratégie de gestion des données sur la migration de l'OIM, contribuera à la mise en œuvre d'initiatives stratégiques clés liées à la migration au Tchad.

Un accord de coopération portant sur le renforcement de la gouvernance des données migratoires au Tchad a été signé entre l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'Institut national de la statistique, des études économiques et démographiques (INSEED), un établissement public tchadien. L’accord comprend un soutien à l'amélioration de la collecte de données sur la migration, de la gouvernance, ainsi que le renforcement des capacités des parties prenantes nationales en matière de suivi des flux migratoires, a annoncé l’OIM.

Cet accord, qui s’aligne à la Stratégie de gestion des données sur la migration de l'OIM, contribuera à la mise en œuvre d'initiatives stratégiques clés liées à la migration au Tchad, y compris le « Profil migratoire du Tchad », ainsi qu’à la mise en œuvre du Pacte Mondial pour les Migrations sûres, ordonnées et régulières (PMM) dont le Tchad est un « Pays Champion », a-t-on ajouté de même source.

Dans le cadre de leurs mandats respectifs, la coopération renforcée entre l'OIM et l'INSEED soutiendra la mise en place d'un groupe de travail national sur les statistiques migratoires au Tchad et encouragera les projets de recherche conjoints sur les migrations, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs du Pacte mondial pour les migrations, a-t-on relevé.

Grâce à la matrice de suivi des déplacements (DTM), l'OIM est la principale agence des Nations unies produisant des données et des analyses régulières, précises et opportunes sur les flux migratoires au Tchad. L’accord de coopération contribuera fortement à la pérennité des activités de la DTM dans le pays, en soutenant leur appropriation par le gouvernement à travers l'INSEED, a-t-on affirmé.

« Notre objectif à travers cet accord est d'améliorer la disponibilité et de promouvoir l'utilisation des données pour obtenir des résultats de gouvernance plus solides et des impacts positifs pour les migrants et la société tchadienne », a déclaré Yakin Mwanza, coordinateur DTM de l'OIM Tchad. « À terme, notre objectif est de faire en sorte que les acteurs nationaux de la statistique tels que l'INSEED puissent collecter, analyser et rendre compte de manière indépendante des données migratoires », a-t-il ajouté.

Au Tchad, la migration est enracinée dans la tradition, comme c’est le cas avec les éleveurs transhumants, mais peut également être motivée par des facteurs néfastes tels que l'insécurité et les conditions météorologiques extrêmes telles que les catastrophes naturelles. Malgré ce contexte migratoire multidimensionnel, les données migratoires sont limitées, a-t-on rappelé.

DPA,
Partenaire de www.conakrylive.info

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici pour nous contacter !
On vous repond rapidement.