Éducation : le ministre Guillaume échange avec les Directeurs et les chefs d'établissement privés à Conakry

18/11/2021

Le ministre de l'enseignement pré-universitaire Guillaume Hawing en compagnie des responsables en charge de l'éducation étaient ce mercredi en échange avec les directeurs et responsables des établissements privés à Conakry.

Prenant la parole, le Directeur de service d'examen Namandjan Keita a rappelé les responsabilités des écoles privées quant à la disponibilité des diplômes et des relevés des notes.

« Les diplômes sont déjà au niveau des DCE pour 2021, les diplômes et les relevés de notes. Et pour les diplômes de 2021 à partir du 24 de ce mois vous allez les recevoir. Pour le BEPC et l'examen d'entrée en 7ème année vous les recevront en même temps que les diplômes de 2020. C'est sûr que le problème de diplôme là c'est fini. Je crois que les élèves et les parents peuvent se rendre dans les DCE parce que monsieur le Ministre a exigé que là aussi que tout le monde ne vienne pas se regrouper au service examen pour que les diplômes soient dans les communes pour que les enfants puissent les recevoir très rapidement », rappelle-t-il.

Et de poursuivre « je vous dis que ces diplômes-là seront placés conformément aux textes. Il ne s'agit pas pour les écoles privées par exemple ou pour les écoles publiques de faire la liste des admis venir à la commune prendre 20,30 diplômes retourner à l'école et attendre les candidats. Ici au service examen, nous avons toujours donné les diplômes avec les relevés mais on a dit à tout le monde que le diplôme était gratuit. Tout le monde sait que le diplôme est gratuit depuis un certain temps. Les diplômes qu'on donne sont gratuit depuis quelques années, c'est le relevé des notes que vous payez 25.000GNF. Nous avons dit aux DCE depuis toujours, nous avons dit aux chefs d'établissement depuis toujours que les diplômes sont gratuits mais les relevés c'est à 25.000 francs. Mais il y en a qui viennent prendre les diplômes et les relevés de notes chez nous ici pour aller placer autrement et c'est contre ça que le Ministre s'élève cette année justement. Celui qui va vendre les diplômes, il aura à faire avec le cabinet du Ministre, celui qui va donner les relevés de notes au-delà de 25.000 francs, il aura des problèmes avec le cabinet. Et ça sera respecté strictement, donc le ministre compte sur vous pour que cela soit respecté. Et il me l'a dit, je l'ai dit aux fondateurs, je l'ai dit aux responsables d'école, je l'ai dit au DCE. Tous ceux qui s'amusaient cette année à vendre les diplômes, à vendre les relevés de notes au-delà de 25.000 francs, ils vont avoir des problèmes, vous êtes informé et tout est clair. Quand un candidat vient il dit qu'il n'a pas besoin des relevés de notes, qu'il a besoin du diplôme, donnez-lui gratuitement après quand il aura besoin de son relevé de notes un jour il viendra, il va payer 25.000 francs », a-t-il précisé.

Dans son intervention, le ministre de l'enseignement pré-universitaire et de l'alphabétisation Guillaume Hawing a également donné des explications à propos en ces termes « on vous a remis les diplômes gratuitement et les relevés de notes à 25.000 francs, placé les à ce prix. Les diplômes sont gratuits, les relevés de notes c'est à 25.000 francs, placés les relevés de notes à ce prix, les diplômes sont gratuits. Nous sommes dans un monde de numérique, je peux rester dans mon bureau et qu’un élève, parent d'élève ou un encadreur m'envoie un SMS pour me dire dans telle école on vend les diplômes à tel prix, on ne prend pas en compte mais nous allons faire des investigations. Si jamais on se rend compte que cette pratique continue là, on sera obligé de prendre des dispositions contre les responsables ».

Ibrahima Sory Camara

621269981

COMMENTAIRES



Tags









Facebook

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html

Twitter

https://www.conakrylive.info/Guin__eMigration_irr__guli__re___La_r__insertion_socioprofession.html







Menu

Contact Us

Remplissez le formulaire de contact en cliquant ici pour nous contacter !
On vous repond rapidement.